RDC : le Ministre Tony Mwaba, Président du Groupe Thématique Éducation donne le go de la revue conjointe à mi-parcours 2022 de la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation

RDC : le Ministre Tony Mwaba, Président du Groupe Thématique Éducation donne le go de la revue conjointe à mi-parcours 2022 de la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation

13 octobre 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Il s’est ouvert ce jeudi 13 octobre, les travaux de la revue conjointe à mi-parcours de la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation. Le go a été donné par le Ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), le Professeur Tony Mwaba Kazadi.

Dans son allocution, il a d’emblée rendu hommage au chef de l’État qui a placé l’éducation au rang des priorités nationales du gouvernement ayant permis de ramener des milliers d’enfants sur le chemin de l’école grâce la gratuité de l’enseignement primaire.

D’après le ministre Tony Mwaba, cette stratégie conjointe adoptée par le gouvernement constitue le document de référence qui trouve son fonctionnement dans la constitution du pays.

« L’objectif de la stratégie sectorielle au delà des axes prioritaires et des orientations stratégiques que propose à l’ensemble du secteur est de recentrer l’action éducatif sur la vision du chef de l’État et du gouvernement qui consiste à mettre en place un système susceptible de dispenser une éducation inclusive, équitable et de qualité à tous les enfants de la République, filles comme garçons pour leur permettre de s’épanouir individuellement et de contribuer au développement social et économique de la nation », a-t-il dit.

Ces assises qui vont se dérouler pendant 4 jours, seront aussi l’occasion pour les participants d’analyser les performances du secteur conformément aux objectifs fixés et au cadre des résultats de la stratégie.

Plusieurs autres ont pris part à cette cérémonie, notamment la ministre de la formation professionnelle, celui des affaires sociales, les partenaires techniques et financiers, quelques députés provinciaux et bien d’autres.

Ouriel M.