PreCOP 27:  » Que le monde arrête les discussions et se mette au travail. La planète brûle, et nous brûlerons avec elle si nous continuons de parler au lieu d’agir », Eve Bazaïba

PreCOP 27:  » Que le monde arrête les discussions et se mette au travail. La planète brûle, et nous brûlerons avec elle si nous continuons de parler au lieu d’agir », Eve Bazaïba

3 octobre 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Les travaux préparatoires de la 27e conférence des parties à la Convention cadre des nations unies pour le changement climatiques, en sigle PRECOP 27, ont été lancés, ce lundi 03 octobre 2022 à Kinshasa, chef-lieu de la RDC par la vice-première ministre, ministre de l’environnement et développement durable.

Dans son mot de bienvenue, Ève Bazaiba Masudi a invité les pays développés considérés comme grands pollueurs de l’environnement à penser à la rémunération des pays qu’elle qualifie des « gardiens des forêts « .

« En effet, comment expliquer toutes les conditions qui sont imposées à nos États pour accéder à des fonds destinées à protéger des ressources dont nous sommes tous bénéficiaires? Je rappelle que la plupart de ces conditions, procédures, etc. souvent belles sur papier, opèrent sur terrain comme des barrières à l’accès des pays les moins avancés aux fonds climat. (…) Songeons aussi aux gardiens de forêts car en tant que tel, ils ont droit à une rémunération», a t-elle déclarée

La ministre de l’environnement et développement durable en RDC a également invité tous les états du monde chacun à son niveau, à s’investir pour lutter contre ce phénomène du changement climatique.

« Nos États ont chacun l’obligation d’agir contre ce phénomène très rapidement, efficacement et surtout proportionnellement à la part de responsabilité que chacun porte dans cette crise, afin de sauver la planète. C’est une question d’éthique et de de morale climatique» a-t-elle recheri.

Et de poursuivre,  » que le monde arrête les discussions et se mettes au travail. La planète brûle, et nous brûlerons avec elle si nous continuons de parler au lieu d’agir ».

Signalons que ces travaux se tiennent après la réunion tenue au début du mois de septembre dernier à Yangambi, dans la province de la Tshopo. Ceux-ci vont se clôturer le 05 octobre 2022.

David Byaruhanga