RDC/Nord-Kivu : vers la réparation des dommages causés par la Monusco à la frontière de Kasindi lors de son passage forcé sur le sol congolais

RDC/Nord-Kivu : vers la réparation des dommages causés par la Monusco à la frontière de Kasindi lors de son passage forcé sur le sol congolais

30 septembre 2022 0 Par Grandjournalcd.net


Une délégation de la force onusienne séjourne depuis jeudi 29 Septembre dernier au poste frontalier de Kasindi en secteur de Ruwenzori, territoire de Beni au Nord-Kivu.


L’objectif est de mener des enquêtes sur les meurtres et autres bavures dont sont accusés être auteurs des éléments des casques bleus de la Monusco appartenant aux contingents Tanzaniens lors du passage forcé à la barrière de la migration de Kasindi.

Aussitôt arrivés dans la cité frontalière de Kasindi, ces enquêteurs ont affirmés le début de ces enquêtes. Ils ont appelés les victimes de cette barbarie à garder confiance à la justice congolaise et internationale.

Aussi, ils ont également eu un entretien avec le comité de sécurité locale et les victimes, ce, avant de recevoir la délégation de la société civile forces vives sous noyau du groupement Basongora, qui les a remis à son tour son rapport de monitoring sur cet incident.

Lors de leur adresse aux victimes, l’un de ces enquêteurs a rassuré que la Monusco suit de très près la situation. D’ici quelques matins, une solution sera trouvée pour remettre tout au droit, a-t-il indiqué.

Le vice-président de la société civile forces vives de Basongora, Joël Kitausa dit garder ses attentes sur la réparation des préjudices causées par cette force onusienne. Il indique que les habitants et les victimes n’attendent que la réparation des dommages et que ces dernières soient remises dans leurs droits.

Rappelons qu’en date du 31 Juillet 2022, les militaires de la brigade d’intervention de la force Monusco avaient ouvert le feu sur les civils à Kasindi, à la frontière Congolo-Ougandaise. Plus loin, ils avaient forcé leur passage dans cette cité frontalière alors que les habitants s’y opposaient.

D’après les sources locales, lors de cet incident des pertes à vie humaines ainsi que plusieurs autres dégâts matériels avaient été enregistrés.


Mbelesi Voyage