RDC/Nord-Kivu : les déclarants en douanes menacent d’entrer en grève suite à l’état piteux de la route Kiwanja-Ishasha à Rutshuru

RDC/Nord-Kivu : les déclarants en douanes menacent d’entrer en grève suite à l’état piteux de la route Kiwanja-Ishasha à Rutshuru

30 septembre 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Les déclarants en douane de la province du Nord-Kivu menacent de suspendre leurs activités au niveau de la douane de Ishasha, dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu.

Au cours de leur assemblée générale tenue le mercredi 28 septembre à Goma, ceux-ci déplorent l’état de délabrement très avancé de la route Kiwanja-Ishasha, qui expose leurs véhicules et marchandises à des risques de tout genre.

Pourtant, cette déviation reste la seule voie qui facilite actuellement les trafics commerciaux entre la RDC et l’Ouganda, depuis la fermeture de la douane de Bunagana, sous occupation des rebelles du M23. Selon la commission de déclarants en douane en province du Nord-Kivu, un moratoire de 20 jours est accordé au gouvernement provincial pour réhabiliter cette route d’intérêt national, faute de quoi, ils se réservent le droit de sécher toutes les activités sur cet axe routier.

« Cette route est en détérioration terrible. Il y a un attributaire là-bas, il paraît que c’est un député, qui perçoit l’argent de l’État mais qui ne fait rien. Mais pourquoi le Gouverneur continue de garder cet homme là, pourquoi il ne peut pas être changé ! C’est ainsi que nous venons d’organiser une assemblée pour dire ceci : si cette route là n’est pas arrangée dans 20 jours nous allons arrêter le travail pour que l’état puisse arranger la route. Nos clients ne peuvent pas chaque fois, non seulement passés dans des routes en insécurité et puis la marchandise arrivée en cours de route on a des accidents des véhicules » a martelé Delliance Tsongo, président des déclarants en douanes au Nord-Kivu

Entre-temps, les déclarants en douane de la province du Nord-Kivu exigent le délogement des rebelles du M23 de la cité de Bunagana, poste frontalier stratégique pour l’économie de la province. Ils font savoir que nombreux d’entre eux sont voués au chômage, depuis la fermeture de cette douane.

Il faut préciser que depuis l’occupation de Bunagana par le M23, des opérateurs économiques de la ville de Goma et d’autres coins du petit Nord de la province, se servent de la douane de Ishasha pour évacuer leurs marchandises de l’Ouganda voisin.

Mbelesi Voyage