RDC/Nord-Kivu : des sites touristiques inaccessibles suite à l’insécurité à Lubero

RDC/Nord-Kivu : des sites touristiques inaccessibles suite à l’insécurité à Lubero

29 septembre 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Certains sites touristiques situés dans le territoire de Lubero n’accueillent plus des touristes depuis la dégradation qui s’observe dans cette partie de la province du Nord-Kivu. Les sites sont actuellement occupés par des groupes rebelles, empêchant ainsi le déroulement des activités touristiques.

Le chef de bureau territorial du tourisme en territoire de Lubero parle de la réserve des gorilles de Taina, la réserve de Katoyo, le lac Édouard, des grottes ainsi que d’autres sites occupés par des groupes armée actifs dans cette région. D’autre part, l’état de délabrement des routes bloque l’accès à certains de ces sites touristiques regrette ce dernier.

Il plaide ainsi pour la restauration de l’autorité de l’Etat dans cette partie pour que les activités s’y déroulent comme auparavant. Aussi, le renforcement des mesures sécuritaires en dotant aux FARDC des moyens efficaces afin de chasser jusqu’au dernier retranchement les ennemis de la paix qui pullulent dans cette entité.

« Il y a beaucoup d’insécurité. Pour le moment, ces sites sont occupés par des groupes armés, ils sont là pour dévaster et pour détruire ces sites. La population ne parvient pas à fréquenter ces sites, et l’état de délabrement des routes. Nous sommes entrain de plaider auprès des autorités compétentes pour que l’insécurité soit totalement éradiquée afin que les visiteurs et les touristes puissent venir et rendre le secteur de tourisme un secteur florissant » a indiqué Chozi Kakule Mwyika .

Notons que le secteur de tourisme dans cette partie demeure menacé par l’activisme des groupes armés locaux.

Mbelesi Voyage