RDC : un député adresse une question écrite à Didier Budimbu à propos des études menées sur les blocs pétroliers et gaziers

RDC : un député adresse une question écrite à Didier Budimbu à propos des études menées sur les blocs pétroliers et gaziers

28 septembre 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Une question écrite adressée au ministre en charge des hydrocarbures, Didier Budimbu a été déposée au bureau de l’Assemblée nationale vendredi 23 septembre dernier par le député national Claudel Lubaya.

L’initiateur de cette action parlementaire veut obtenir des explications sur les appels d’offres en vue de l’attribution des droits des hydrocarbures sur les blocs pétroliers et gaziers du lac Kivu.

Dans ce document dont une copie est arrivée à la rédaction Grandjournalcd.net ce mercredi 28 septembre, cet élu du peuple attend du ministre Budimbu « les conclusions issues des travaux de recherche géologique, géochimique et géophysique préalablement réalisée, ayant conduit à l’évaluation des ressources nationales en hydrocarbures ».

« La RDC par la voix de son Ministre aux Hydrocarbures , a annoncé , le 27 juillet dernier , le lancement d’appels d’offres pour l’exploration de 27 blocs pétroliers et de 3 blocs gaziers du lac Kivu avec un volume estimé à 66 milliards de normo mètres cubes. A l’appui de sa déclaration , le Gouvernement a en effet évoqué le chiffre de 22 milliards de Barils correspondant à une estimation certifiée par deux bureaux internationaux à partir des études réalisées sur les 27 blocs pétroliers», a écrit Claudel Lubaya.

Et de poursuivre : « initialement prévu à 16 blocs , le ministère des Hydrocarbures a annoncé qu’aux fins de ‹‹ maximiser l’opportunité pour le pays dans le cadre de ce processus , le Gouvernement a levé l’option du lancement d’appels d’offres pour cette première phase sur 30 blocs dont 27 pétroliers et 3 gaziers ».

Dans discours à la 77ème Assemblée Générale de l’ONU, le 20 septembre 2022 à New-York, Félix Tshisekedi est aussi revenu sur les appels d’offres des blocs pétroliers et gaziers lancés en juillet dernier par le Gouvernement de la République démocratique du Congo. 

À ce sujet, le Président Tshisekedi avait estimé que cette question crée une polémique inutile au niveau international. 

Willy Theway Kambulu