Les militaires rwandais peuvent facilement opérer en RDC à partir de la Centrafrique (observation de l’ambassadeur congolais en RCA)

Les militaires rwandais peuvent facilement opérer en RDC à partir de la Centrafrique (observation de l’ambassadeur congolais en RCA)

26 septembre 2022 0 Par Grandjournalcd.net

L’ambassadeur congolais en poste en Centrafrique, Esdras Kambale s’interroge si le Rwanda ne serait pas entrain d’encercler la République démocratique du Congo ( RDC) à partir de la République Centrafricaine.

Selon une observation qu’il a faite dans une note transmise à sa hiérarchie à Kinshasa le 23 septembre dernier, les militaires rwandais déployés en Centrafrique sont également affectés dans des villes frontalières avec la RDC et de ce fait, les militaires rwandais peuvent facilement opérer en RDC à partir de la Centrafrique.

Il parle notamment des villes centrafricaines frontalières à la RDC telles que :

  • Mbaki( Sud du Bangui) frontalière au territoire congolais de Libenge dans le Sud Ubangi,
  • Damara ( 75km ai Nord du Bangui) frontalière à des kilomètres près de la ville Zongo toujours dans le Sud Ubangi,
  • Bangassou frontalière avec la cité congolaise de Ndu dans la province de Bas-Uele,

« Dans d’autres localités situées le long de la rivière Ubangi (Ndoukou, Zangba, Mobaye, Satema, Kembe, Rafai) pour contrer les groupes armés de l’UPC du fameu Ali Darassa. Ces localités font frontières avec la RDC (Provinces de Sud Ubangi et Bas-Uele) », a expliqué l’ambassadeur congolais dans ce document.

Ainsi, il recommande d’accélérer la signature d’un accord de défense entre la RDC et son voisin Centrafricain.

« A noter aussi que lors de la relève, des militaires rwandais rentrés au pays reviennent en RCA en qualité d’investisseurs dans l’agriculture, le commerce général et autres secteurs productifs (en réalité, ce sont des réservistes) », a-t-il ajouté.

Notons que, la présence militaire du Rwanda dans cette partie du pays Centrafricain résulte de l’accord de défense signé entre ces pays susmentionnés afin d’apporter un soutien décisif à l’armée centrafricaine dans la guerre contre les groupes armées qui jadis occupaient les 2/3 d’un territoire de la RCA.

MD