RDC/EPST_Kongo central 2: le Proved Jean Tshisekedi prêche « l’effectivité » de la gratuité de l’enseignement primaire et invite les parents à envoyer leurs enfants à l’école pour « une éducation intégrale »

RDC/EPST_Kongo central 2: le Proved Jean Tshisekedi prêche « l’effectivité » de la gratuité de l’enseignement primaire et invite les parents à envoyer leurs enfants à l’école pour « une éducation intégrale »

13 septembre 2022 0 Par Grandjournalcd.net

L’administrateur a.i du territoire de Mbanza-Ngungu, Luc Makiadi a lancé ce mardi 13 septembre la campagne d’inscription gratuité des enfants à l’école primaire.

Cette cérémonie qui concerne toute la province éducationnelle de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) du Kongo Central a eu lieu dans le parvis de l’école primaire Diwantesa.

Présent à l’occasion, Jean Tshisekedi, Directeur de la province éducationelle du Kongo Central 2, a martelé que la place de l’enfant est à l’école est non à la maison, ni dans la rue.

« Chers parents, dès que vos enfants atteignent l’âge de 6 ans, vous devez les envoyer à l’école. Grâce à la décision ferme du président de la République, l’enseignement primaire est gratuit. Raison pour laquelle rien ne peut vous empêcher de ne pas inscrire vos enfants à l’école. Ce sont nos enfants qui vont diriger notre pays dans les prochaines années. Ils doivent donc bénéficier d’une éducation de qualité», a-t-il déclaré.

Cette campagne est financée par le Fonds des Nations-Unies pour l’enfance ( UNICEF) à travers son projet Éducation Primaire de qualité pour tous ( EPQ).

« Aux directeurs des écoles, je vous exhorte de recevoir les enfants même s’il n’y a plus de place, ne vous inquiétez pas puisque notre partenaire l’UNICEF nous a envoyé des classes préfabriquées (tanques)», a ajouté le Proved Jean Tshisekedi.

Une satisfaction pour les parents d’élèves qui ont pris part à cette cérémonie. Ils ont ainsi promis de pousser leurs enfants à l’école afin qu’ils soient bénéficiaires d’une éducation intégrale.

Outre les représentants des associations des parents d’élèves, ladite activité a également connu la participation des autorités éducatives provinciales, quelques leaders communautaires et bien d’autres autorités.

Ouriel M.