RDC/EPST_Infrastructures scolaires : le gouvernement projette la construction de 70 nouvelles écoles au Maniema

RDC/EPST_Infrastructures scolaires : le gouvernement projette la construction de 70 nouvelles écoles au Maniema

13 septembre 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Une délégation de la Direction Nationale de construction d’entretien et de réhabilitation des infrastructures scolaires s’est rendue à Kindu, chef-lieu de la province du Maniema la semaine dernière pour procéder à la certification des 70 établissements scolaires à construire dans cette partie du pays dans le cadre du projet de développement des 145 territoires.

Entamée vendredi 9 septembre, cette mission consiste à vérifier si, les 70 écoles, en raison de 10 écoles par territoire sur les 7 que compte le Maniema, existent réellement ou possèdent le numéro d’identification du Service de Contrôle et de la Paie ses Enseignants (SECOPE).

Après la rencontre avec les autorités de la place, Shérif Okoko, architecte et membre de la délégation a révélé à la presse, la volonté du gouvernement congolais d’accélérer le financement pour que ces infrastructures soient prêtes avant la rentrée scolaire 2023-2024.
Depuis la mise en pratique de la politique de la gratuité de l’enseignement primaire en RDC par l’administration Tshisekedi en 2019, il s’observe un afflux massif des élèves dans les écoles.

Dans son discours de clôture de l’année scolaire 2021-2022 samedi 23 juillet 2022, Tony Mwaba, Ministre national de l’EPST confirmait quant à lui que le nombre d’ élèves ayant retrouvé le chemin de l’école depuis la mise en pratique de la gratuité de l’enseignement primaire s’élève à plus de 4 millions d’enfants sur toute l’étendue du territoire congolais.

Munsya Valère, coordonnateur du PERSE (Projet d’Equité de Renforcement du Système Éducatif) avait révélé à la presse le 24 juin 2022 que plus 2 millions d’élèves supplémentaires ont rejoint l’école dans les 10 provinces administratives couvertes par ce projet du gouvernement financé par la banque mondiale en soutien à la gratuité de l’enseignement primaire.

Ce sureffectif impact négativement la qualité des enseignements dispensés, selon plusieurs experts.

Pour remédier à cette situation, le ministère de l’EPST compte sur le lancement du projet de développement de 145 territoires que compte la RDC qui intègre également la construction des infrastructures scolaires.

Bruno NSAKA