RDC : La DYPRO exige l’organisation d’un processus électoral qui priorise également les élections locales

RDC : La DYPRO exige l’organisation d’un processus électoral qui priorise également les élections locales

12 septembre 2022 0 Par Grandjournalcd.net

La plateforme de l’opposition républicaine, Dynamique Progressiste Révolutionnaire (DYPRO), a, dans un message adressé aux chefs des confessions religieuses, membres de la commission d’intégrité et de médiation électorale (CIME) ce lundi 12 septembre, insisté sur l’organisation par la CENI d’un processus électoral complet, qui priorise les élections locales au même titre que les autres élections.

La DYPRO de Constant Mutamba, se dit opposée farouchement à toutes les manœuvres visant à occasionner le glissement de l’actuel régime en violation de la constitution.

D’après elle, les bases de l’organisation des élections étant cimentées, le débat autour de la composition du bureau de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), est à ce jour révolu. La DYPRO estime que l’actuel bureau de la CENI est régulièrement composé de la loi organique sur la CENI.

« Nous nous opposons catégoriquement aux tentatives de glissement, à travers la remise en cause de l’actuel bureau de la CENI, installé avec 24 mois de retard, mais ce qui est suffisamment avancé dans les opérations préparatoires des élections », a écrit Constant Mutamba.

En effet, la DYPRO veut que la CENI assure une communication obligatoire et permanente sur l’évolution du processus électoral « chaque mois devant les forces sociales et politiques de la nation à travers une conférence de presse qui doit être animée par le président de cette centrale électorale.

Aussi, cette plateforme de l’opposition demande à la CENI de consulter les partis et regroupements politiques dans la perspective de la publication rapide d’un calendrier consensuel des élections.

Willy Theway Kambulu