RDC/EPST_Gratuité de l’enseignement primaire : les écoles publiques et conventionnées de Lubero connaissent une croissance considérable des effectifs des écoliers

RDC/EPST_Gratuité de l’enseignement primaire : les écoles publiques et conventionnées de Lubero connaissent une croissance considérable des effectifs des écoliers

10 septembre 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Il s’observe, depuis la rentrée scolaire édition 2022-2023, une croissance considérable des effectifs des apprenants, dans certaines écoles primaires publiques et conventionnées prise en charge par le gouvernement Congolais, dans l’agglomération de Kitsumbiro en territoire de Lubero, dans la province du Nord-Kivu, sur la route Butembo-Goma.

A l’école primaire Vikala, située à l’entrée Nord-Est de l’agglomération de Kitsumbiro, des écoliers filles et garçons, des âges confondus partagent à 4 ou 5, un banc, qui serait réservé tout à moins de 3 personnes.

Selon le directeur de cette école publique, Kamavu Karondwa Willy, ce surpeuplement fait suite à l’effectivité de la gratuité de l’enseignement primaire en RDC. Celle-ci a permis aux nombreux enfants de reprendre le chemin de l’école.

« Nous avons commencé le 5 septembre comme prévu dans le calendrier scolaire et les enfants sont déjà là, nous avons commencé sérieusement et l’effectif a déjà augmenté, malheureusement nous n’avons pas des moyens pour faire asseoir tous les enfants. En tout cas les nombre des pupitres est vraiment insuffisant pour notre effectif. Pour un pupitre réservé à deux personnes, les enfants y sont assis les un au nombre de 4 et d’autres au nombre de 5. Nous n’avons pas des moyens pour se procurer d’autres bancs, voilà pourquoi nous appellons aux bonnes volontés de nous venir en aide, et au gouvernement d’étendre sa campagne « Pas une école sans banc » dans notre agglomération » a-t-il confié.

A l’en croire, cette école est aussi dépourvue des installations hygiéniques. Des latrines non suffisantes qui poussent certains écoliers à faire la queue.

« Nous avons des latrines qui sont conformes mais qui ne sont pas suffisant au nombre, c’est à dire l’effectif de nos écoliers. Dans certains latrines des planchées sont déjà tombés dans des trous et constituent un danger. Les personnes éprises de bonne volonté sont les bienvenues » a-t-il ajouté.

Il sied de préciser que l’école primaire Vikala, compte en elle seule plus de 1 250 écoliers, pour cette nouvelle année scolaire aux côtés de bien d’autres écoles qui ont inscrit un grand nombre d’apprenants suite notamment à la gratuité de l’enseignement de base.

Mbelesi Voyage