RDC/Nord-Kivu : à 5 jours de la rentrée scolaire, le SYNEPP plaide pour la délocalisation des déplacés des salles de classe à Rutshuru

RDC/Nord-Kivu : à 5 jours de la rentrée scolaire, le SYNEPP plaide pour la délocalisation des déplacés des salles de classe à Rutshuru

31 août 2022 0 Par Grandjournalcd.net

A moins d’une semaine de la rentrée scolaire, le Syndicat national des enseignants des écoles primaires publiques (SYNEPP), en territoire de Rutshuru déplore la « légèreté » qu’affichent les autorités dans la gestion des déplacés cantonnés dans différentes écoles de cette partie du pays.

D’après le SYNEPP, cette situation risque d’impacter négativement les activités de la rentrée des scolaires prévue pour ce lundi 5 septembre sur tout le territoire national. Il plaide ainsi pour la délocalisation de ceux-ci.

« Nous déplorons cette situation car tant que les déplacés occuperont des salles de classe où ils ont tous leurs effets, ustensiles, et autres biens, nous ne saurons pas aussi enseigner. C’est difficile que les déplacés occupent les salles les heures de la soirée et au matin l’enseignant vient pour donner cours, sans parler aussi des mouvements de va et vient des enfants déplacés qui n’étudient pas », a indiqué Félix Gakiza, secrétaire exécutif du SYNEPP.

Signalons que, la sous division de l’EPST Rutshuru projette une réunion ce jeudi 1er septembre. Cette rencontre mettra autour d’une table les responsables des écoles des groupements Jomba et Busanza déplacés à Rutshuru pour statuer sur la rentrée scolaire.

Depuis quelques temps, plusieurs entités du territoire de Rutshuru sont déjà vidées de ces habitants suite aux affrontements et l’occupation des rebelles du M23.

Mbelesi Voyage