RDC/EPST-Revue Annuelle des Performances: le Ministre Tony Mwaba rappelle la nécessité de lutter contre les anti-valeurs et invite les participants à formuler des recommandations réalistes pour la consolidation de la gratuité de l’enseignement

RDC/EPST-Revue Annuelle des Performances: le Ministre Tony Mwaba rappelle la nécessité de lutter contre les anti-valeurs et invite les participants à formuler des recommandations réalistes pour la consolidation de la gratuité de l’enseignement

29 août 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Le Ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique, le Professeur Tony Mwaba a lancé ce lundi 29 août les assises de la Revue annuelle des performances nationales.

Ces assises générales de ce sous-secteur auront pour missions de mettre à jour la carte scolaire, suivre et évaluer la mise en œuvre des réformes ainsi que valider la planification de l’année suivante.

Dans son mot, le ministre Tony Mwaba a invité les participants à formuler des recommandations plus réalistes que les années antérieures.

« Mon voeu le plus ardent est de voir chacun des acteurs et partenaires éducatifs interioriser cette nouvelle approche pour réaliser une revue annuelle des performances axée essentiellement sur les résultats. Il faut donc que désormais les assises de la Revue annuelle des performances nationales soient comprises comme étant un véritable moteur de réflexion sur les grands problèmes de l’enseignement dans notre pays…je vous invite à vous contenter desormais d’un minimum de recommandations pertinentes, réalistes et réalisables», a dit le ministre Tony Mwaba en faisant allusions aux conclusions des revues annuelles antérieures restées lettre morte faute de réalisme dans leurs formulations.

Celui qu’on surnommme « gardien de la gratuité » a, dans ce même discours d’ouverture, pointé du doigt la largesse des cadres éducationnels provinciaux en ce qui concerne le suivi des instructions et sanctions données dont la perception illégale de certains frais.

Le ministre de l’EPST a aussi déploré le phénomène illégal de mise en quarantaine des enfants qui n’ont pas soldé les frais scolaires.

Il a par ailleurs instruit les participants à réfléchir sur les mécanismes efficaces pour que le sous-secteur ait les effectifs de tous les élèves des écoles publiques et privées.

« Parcequ’ils seront identifiés avec un numéro qui sera relié au fichier général de la population dans la cadre de ce qui va se passer avec l’ ONIP», a ajouté le ministre.

Signalons que ces assises se tiennent en plénière et sous-commissions. Elles iront du 29 au 31 août 2022. Plus 450 personnes y prennent part.

La rédaction