RDC : Formation des journalistes et bloggeurs sur les questions liées à la santé maternelle

RDC : Formation des journalistes et bloggeurs sur les questions liées à la santé maternelle

18 août 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Quarante journalistes et bloggeurs de Kinshasa et ceux évoluant dans le Congo profond sont renforcés en capacités sur les questions liées au décès maternels par l’UNFPA.

Durant deux jours de formation, soit du 17 au 18 août, les professionnels des médias ont mis à jour leurs connaissances sur les nouvelles données en matière d’interventions auprès des communautés principalement en matière de prise en charge des catastrophes naturelles.

Ils ont démontré à nouveau, l’intérêt de traiter et diffuser les informations liées à la santé maternelle.

Monsieur Siaka Traoré, spécialiste en communication et chef de l’unité communication de l’UNFPA, a au nom du représentant résident de l’UNFPA rassuré aux journalistes de la disponibilité de son agence à accompagner les journalistes dans leurs missions.

« C’est pourquoi, à l’UNFPA, nous fondons beaucoup d’espoir sur chaque journaliste convaincu que vous êtes des agents d’action et de changement. Nous restons convaincus que si vous êtes engagés, que si votre vous disposez de connaissances et d’informations nécessaires sur la santé maternelle, les communautaires que vous êtes, feront siens le défi de vaincre les décès maternels. Soyez rassurés que nous, à l’UNFPA, restons disposés à vous accompagner dans la mesure de nos moyens dans vos missions de sensibilisation », a dit Siaka Traoré.

En RDC, beaucoup de femmes meurent en cherchant à donner la vie. Au moins, quatre femmes meurent chaque heure de suite de complications d’une grossesse ou de l’accouchement.

Dans le cadre de sa coopération avec le gouvernement Congolais, le Fonds des Nations Unies pour la Population, UNFPA, exécute un programme axé sur l’amélioration de la santé sexuelle et reproductive des femmes, adolescents et des jeunes, la lutte contre la mortalité maternelle et néonatale, la lutte contre les violences basées sur le genre, l’autonomisation de la femme. Son objectif est d’atteindre trois résultats transformateurs à savoir : zéro décès maternel évitable, zéro besoin non satisfait en matière de planification familiale et zéro violence basée sur le genre.

Dan de Dieu KAYANDA