RDC/EPST_appui à la gratuité de l’enseignement primaire : le Ministre Tony Mwaba appelle les provinces à s’approprier la campagne « Pas une école sans banc »

RDC/EPST_appui à la gratuité de l’enseignement primaire : le Ministre Tony Mwaba appelle les provinces à s’approprier la campagne « Pas une école sans banc »

16 juin 2022 0 Par Grandjournalcd.net

La campagne Pas une école sans banc vient en appui au ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) en vue de faire face au problème lié au surpeuplement des salles de classe.

Lors de la cérémonie de la remise symbolique des bancs au Lycée Kimwenza dans la province éducationelle de Lukunga ce jeudi 16 juin, le ministre de l’EPST Tony Mwaba a soutenu que cette campagne lancée avec FPN est ambitieuse.

L’occasion faisant le larron, il a appelé au sens de responsabilité des provinces éducationelles qui selon lui devriont s’engager sur la biie de la réhabilitation des écoles et de fournir également des bancs.

« Nous sommes conscients des difficultés que nous rencontrons nous tous parce que je ne tombe pas du ciel. Je suis né dans ce pays, j’ai étudié dans ce pays de la maternelle jusqu’en doctorant donc je connais les réalités, voilà pourquoi nous avons, sur instruction du chef de l’État initié cette campagne d’appui », a-t-il laisse entendre.

Pour le numéro 1 de l’EPST, les provinces doivent récupérer leurs responsabilités « ce n’est pas du théâtre ici, prenez cette affaire au sérieux. Étudiez dans chaque province, comment vous pouvez chacun assurer convenablement ses responsabilités».

Aussi, le professeur Tony Mwaba promettant l’augmentation des frais de fonctionnement, il a sollicité les provinces éducationelles à faire fabriquer au moins 3 blancs par mois pour lutter contre ce problème.

« C’est pour vous dire que nous ne reviendrons plus ici pour continuer à distribuer les bancs, ce n’est pas notre rôle. La campagne était lancée notamment pour vous sensibiliser par rapport à ça et il faut le faire. Ici, on est venu vous appuyer, il ne faut pas vous habituez comme ça. Nous voulons trouver dans les écoles, les élèves étudier dans les bonnes conditions », a-t-il insisté.

Par ricochet, ce dernier a indiqu’avec le FPN, le chemin est entrain d’être balisé pour trouver entre des ressources extrajudiciaires pour pouvoir améliorer encore le salaire des enseignants.

Ouriel M.