RDC : Lancement du prix des medias Henriette Eke, édition 2022

RDC : Lancement du prix des medias Henriette Eke, édition 2022

11 juin 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Le prix Henriette Eke, édition 2022 pour récompenser et encourager les journalistes à informer et sensibiliser d’une part la population et d’autre part les décideurs sur les questions de population a été lancé ce vendredi 10 juin par le président du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication, Tito Ndombi.

Pour le président du Csac Tito Ndombi, représentant le ministre de la communication et des medias, ce concours tombe à point nommé. Il permet aux journalistes de traiter les sujets relatifs aux questions des populations.

« Les questions des populations doivent interpeler les décideurs en charge de politique et opération de développement national et local et les médias doivent les relayées pour qu’elles s’inscrivent régulièrement au cœur de l’actualité. Voilà pourquoi à notre avis, le présent concours lancé par l’UNFPA revêt un grand intérêt social quant à son objet, car il s’agit d’une question de population liée spécialement au droit et au choix en matière de la reproduction. Par ce concours, doté d’un prix à l’occurrence, prix des medias Henriette Eke, l’UNFPA va donner aux journalistes Congolais l’occasion de sensibiliser la population et les décideurs sur les thématiques liées aux résultats transformateurs tels qu’envisagés à savoir : zéro décès maternel évitable, zéro besoin non satisfait en planification familial et zéro violence basé sur le genre ainsi que toutes pratiques néfastes à l’égard de la femme. Ce concours pourrait être un élément décisif pour amener la population à s’intéresser aux questions de la population » a souligné Tito Ndombi, avant d’inviter les professionnels de medias à participer activement à ce concours.

D’après, le représentant pays de l’UNFPA, Dr Eugene Kongnyuy, les productions médiatiques de ce concours devront s’appesantir sur la santé maternelle, en tenant compte du thème de son organisation pour cette année à savoir : éliminer les décès maternels évitables en RDC.

« La mission de l’UNPFA est d’assurer que chaque femme accouche sans danger et que toute grossesse soit désirée. Pour y arrivée, l’UNFPA assure que toute les femmes et filles aient accès aux méthodes de contraception moderne. Nous sommes ici aujourd’hui pour le lancement d’un concours et l’objectif est de récompenser les meilleures productions médiatiques et aussi encourager les efforts fournis par les professionnels des medias pour informer et sensibiliser d’une part la population et d’autre part, les décideurs sur les questions de population. L’édition de 2022 va se focaliser sur la santé maternelle » a-t’ il souligné.

Ce prix organisé par l’UNFPA en collaboration avec le PNSR, le CSAC, l’IFASIC, et l’UNPC, honore Henriette Eke, décédée il y’a deux ans pour son combat ayant revalorisé la profession sage-femme. A l’UNFPA, Henriette Eke a travaillée avec probité morale et déontologique pour la réduction de la mortalité maternelle en RDC.

Période du Concours
Le concours lancé le vendredi 10 juin 2022 sera clôturé le mardi 15 novembre 2022. La période de production des articles et reportages va du vendredi 10 juin au mardi 15 novembre 2022. La date limite de dépôts des productions, y compris la preuve de la publication ou la diffusion est fixée au mardi 15 novembre 2022 à 16h30.

Conditions générales de participation
Pour participer au prix, le candidat doit être journaliste travaillant en RDC et possédant une carte de presse délivrée par l’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC). Il doit par ailleurs s’inscrire sur la plateforme de l’UNFPA au plus tard mardi 15 Novembre 2022 en renseignant les informations demandées et en postant ses œuvres en ligne. La production journalistique doit avoir été diffusée ou publiée sur un media régulièrement installé en République démocratique du Congo entre Juin et Novembre 2022.

Les productions concernées par le concours
Les productions journalistiques à soumettre au concours doivent répondre aux critères ci-après par catégorie :
– Presse écrite : production de presse ne doit pas dépasser 3000 mots avec espace.
– Presse en ligne : production de presse en ligne ne doit pas dépasser 2000 mots avec espace.
– Radio : production radiophonique ne doit pas dépasser 2 à 5 minutes maximum.
– Télévision : reportage télévisé ne doit pas dépasser 2 à 5 minutes maximum.

Dan de Dieu KAYANDA