RDC/EPST_État des lieux du sous-secteur et Situation salariale des enseignants dans le Grand Kasaï: le Ministre Tony Mwaba tape du poing sur la table et met en garde les Proved, IPP, Sous-proved et autres cadres locaux

RDC/EPST_État des lieux du sous-secteur et Situation salariale des enseignants dans le Grand Kasaï: le Ministre Tony Mwaba tape du poing sur la table et met en garde les Proved, IPP, Sous-proved et autres cadres locaux

8 juin 2022 0 Par Grandjournalcd.net

« Si aujourd’hui le niveau de l’enseignement est au rabais, c’est à cause de vous cadres : Proved, IPP, Sous-proved, Chefs d’antenne qui ne travaillent pas. Cette fois-ci ça aurait été la première et la dernière itinérance. Prochainement, ces sont les sanctions qui vont suivre », a lâché le Professeur Tony Mwaba au terme des assises de Kananga.

Prenant en dernier la parole lors de cette séance d’échanges sur l’état des lieux de l’enseignement dans la région du Grand Kasaï, le ministre national de l’enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) n’est pas allé par le dos de la cuillère pour accuser les cadres techniques d’être à la base des désordres au sein de ce sous-secteur, dénoncés tout au long de cette séance par les syndicalistes.

Ceci étant, le patron de l’EPST a mis en garde ses cadres promettant sanctionner lourdement les récidivistes dans le souci de s’inscrire dans la lutte contre les antivaleurs prônée par le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi.

Ayant suivi avec attention toutes les dénonciations, Mwaba Kazadi conclut que ses représentants n’arrivent pas à relayer fidèlement et quotidiennement les innovations et grandes actions que mènent son ministère.

« Lorsque la société civile a prit parole avec les informations documentées, je voudrais remercier tous les services qui nous ont accompagné, ils nous ont aidé à accéder à beaucoup d’informations que les cadres provinciaux de l’EPST ne sont pas à mesure de nous donner. Les orientations ont été données, je voudrais m’adresser aux Proved, IPP et Sus-Proved; le constat qui a été fait est que vous ne travaillez pas. La preuve est que nous avons quitté Kinshasa pour venir régler les problèmes. On vient de vous faire une démonstration, dans quelques heures les enseignants qui n’étaient pas payés pendant cinq mois, la situation a été décantée. l’EPST n’est pas responsable mais c’est la banque payeuse. Vous êtes resté assis mais le directeur national SECOPE à réglé ça. Ces agents sont attendus à la banque pour être payés », a-t-il ajouté

Par la même occasion, le ministre de tutelle a rappelé à l’assistance que le système éducatif congolais a été décentralisé. Plusieurs questions notamment les salaires des enseignants devraient être réglées en province plutôt. Tony Mwaba a par la suite interpellé les cadres à prendre conscience de leurs responsabilités en travaillant sous son leadership.

Signalons qu’à chaque parole, le ministre national de l’EPST a été interrompu par les participants venus de partout au Kasaï par les applaudissements.

Ngalamulume JC