RDC : Le premier vice-président du sénat Eddy Mundela prêt à accompagner la DGI dans la mobilisation des recettes

RDC : Le premier vice-président du sénat Eddy Mundela prêt à accompagner la DGI dans la mobilisation des recettes

20 mai 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Le premier vice-président du sénat, Eddy Mundela Kanku a reçu dans son cabinet de travail ce vendredi 20 Mai aux premières heures de la matinée, le Directeur Général de la Direction Général des Impôts, Barnabé Muakadi Muamba.

Ce dernier était d’abord venu présenter ses civilités à la deuxième personnalité du sénat en sa qualité d’autorité budgétaire. Mais aussi, sollicité l’accompagnement et l’implication de la chambre haute du Parlement, dans la mobilisation des recettes de la DGI en vue de contribuer à la réalisation du programme du Gouvernement Sama Lukonde.

Dès le début de l’entretien, le sénateur Eddy Mundela a de prime abord félicité Barnabé Muakadi Muamba pour les exploits réalisés ces derniers jours par son institution dans la mobilisation des recettes, avant de l’inviter à matérialisé dans son secteur, la bonne gouvernance prôné par le président de la République en privilégiant la technicité, le savoir faire.

À la liste des éléments qui favorise la moisson des recettes à la DGI, Barnabé Muakadi a cité  » la conscientisation de son personnel à privilégier l’intérêt de la République « .

Au delà de la mobilisation des recettes, le DGI de la DGI a aussi sollicité la mise à sa disposition, des caisses enregistreuses, devant faciliter la gestion de la TVA.

« La TVA aujourd’hui enrichit les contribuables, parce-que nous ne savons pas bien la gérer. Nous n’avons pas un outil qui nous permet de bien gérer la TVA. C’est ainsi que nous avons toujours demandé au Gouvernement de nous accorder les caisses enregistreuses. Avec les caisses enregistreuses, il nous sera facile de bien gérer cette TVA. Si le sénat nous appuie, nous ferons un travail de titan » a-t-il rappelé, tout en invitant la population à payer l’impôt.

Par ailleurs, le premier vice-président du sénat s’est montré attentionné à ce plaidoyer et a promis au nom de son institution d’accompagner la DGI à renflouer les caisses de l’État.

Dan de Dieu KAYANDA