RDC/Nord-Kivu : au moins 15 écoles restent fermées un moins après une attaque ADF dans le Ruwenzori

RDC/Nord-Kivu : au moins 15 écoles restent fermées un moins après une attaque ADF dans le Ruwenzori

10 mai 2022 0 Par Grandjournalcd.net


Des établissements scolaires situés à Masambo, Rughetsi, Kighuthu et Muramba dans le groupement Basongora et Malambo en secteur de Ruwenzori dans le territoire de Beni au Nord-Kivu n’ont pas encore ouvert leurs portes depuis la récente attaque des rebelles ADF contre ces entités.



Environs 15 écoles primaires et secondaires ont été poussées à la fermeture il y a de cela un mois suite aux attaques en répétition des ADF dont le cumul fait état de plus de soixante personnes tuées, aux côtés d’une dizaine portées disparues et une vingtaine de maisons incendiées.

Cette situation d’insécurité à conduit des populations au déplacement. Des parents et des apprenants qui avait fui ces entités n’ont toujours pas regagné leurs milieux naturels par crainte des nouvelles attaques. Des soupçons de la présence de ces rebelles ne favorise pas le retour des habitants en dépit d’une accalmie qui s’y observée.

Une autorité scolaire, le préfet de l’Institut Masambo, s’interroge sur l’avenir de ces apprenants qui peinent de revenir de leurs milieux de refuge dont certains ont fui dans les régions jugées sécurisées notamment à Kasindi, Kume, Bulongo, Béni Ville et Butembo.

Les autorités scolaires demandent au gouvernement congolais de mettre toutes les batteries en marche pour restaurer l’autorité de l’état dans ces régions afin de permettre la reprise des activités scolaires et des autres secteurs de la vie dans ces contrées.


Mbelesi Voyage