RDC/EPST_Lutte contre les antivaleurs : le Ministre Tony Mwaba obtient l’appuie de la présidence à travers la CCM pour redresser le sous-secteur et le changement des mentalités

RDC/EPST_Lutte contre les antivaleurs : le Ministre Tony Mwaba obtient l’appuie de la présidence à travers la CCM pour redresser le sous-secteur et le changement des mentalités

5 mai 2022 0 Par Grandjournalcd.net

La Coordination pour le Changement des Mentalités (CCM), une structure de la présidence de la République, consolide ses efforts à ceux du ministre de l’EPST, le professeur Tony Mwaba pour redresser totalement ce sous-secteur de l’enseignement en RDC.

Au cours d’une réunion avec les membres de cette plateforme présidentielle ce jeudi 05 mai, le ministre Tony Mwaba a exprimé sa volonté d’associer ses efforts avec l’accompagnement de la CCM.

L’objectif est de mettre fin aux antivaleurs qui persistent et empêchent la pérennisation de la gratuité de l’enseignement primaire. Bien qu’effective, cette action du chef de l’État connait des effets induits qui freinent sa pérennisation.

« Les antivaleurs se sont vraiment enracinées chez nous, je connais même un inspecteur général adjoint dans une mission dans le Bas-congo, il a confié à quelqu’un que monsieur le ministre nous laisse tranquille, on est habitué avec les antivaleurs. Or, les textes disent que c’est l’inspection générale qui est le bras singulier du ministre », a regretté Tony Mwaba

Le patron de l’EPST a indiqué qu’il faut les ateliers de formation à des différents niveaux pour éradiquer complètement des pratiques néfastes qui secouent l’enseignement en RDC.

Il préconise également la revue du contenu du cours de l’éducation civique et morale. Évoquant la situation des élèves qui ont été filmés en plein ébats sexuels alors qu’ils étaient à l’école.

De sa part, Jacques Kangudia, coordonnateur de la CCM a indiqué que la création de cette structure par le chef de l’État n’était basée que sur l’éradication des antivaleurs devenues une mode de vie normale en RDC. Et l’intervention de la CCM dans le secteur de l’EPST, nécessite à contribuer à la pérennisation de la gratuité de l’enseignement par la contrainte des auteurs des antivaleurs.

Willy Theway Kambulu