RDC : Sama Lukonde échange avec une délégation de la compagnie Ethiopian Airways sur un paternariat stratégique dans le secteur aérien

RDC : Sama Lukonde échange avec une délégation de la compagnie Ethiopian Airways sur un paternariat stratégique dans le secteur aérien

4 mai 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Le Premier-Ministre Jean-Michel Sama Lukonde a échangé avec une délégation de la compagnie aérienne Ethiopian Airways à la Primature, ce mardi 03 mai 2022 à Kinshasa.

Cette échange était une occasion pour que le Premier-Ministre aie plus d’informations sur l’évolution du partenariat entre la RDC et l’Ethiopie pour la création de la compagnie d’aviation Air Congo.

Chérubin Okende, ministre de transports, voies des communications et désenclavement qui accompagnait cette équipe auprès du Chef du Gouvernement a souligné devant la presse que le partenariat portera essentiellement sur la fourniture par Ethiopian Air Lines de 7 aéronefs, sur un programme de maintenance et de renforcement des capacités ainsi que sur l’accompagnement de l’Autorité de l’Aviation Civile de la République démocratique du Congo pour le respect des normes internationales concernant l’aviation civile internationale et cela conformément aux orientations claires du président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui veut voir la population bénéficier des meilleurs services dans ce secteur.

Le Ministre des Transports, Voies de Communication et de Désenclavement assure que le Gouvernement s’active pour mettre sur pied Air Congo en vue de normaliser le transport aérien au pays.

De son côté, le patron de la firme Ethiopian Air Lines, Mesfin Tasew, s’est dit heureux d’être reçu par le chef du Gouvernement afin de pouvoir rassurer le gouvernement Congolais de la détermination du Groupe Ethiopian Air Lines à pouvoir faire le partenariat stratégique avec la RDC d’autant qu’il y a nécessité de pouvoir desservir non seulement le pays au niveau national mais aussi dans la région.

Il dit avoir dans sa vision, la possibilité de pouvoir utiliser le vol international, mais aussi se saisir de cette opportunité qu’offre le Premier-Ministre à sa firme pour travailler avec le ministère des Transports, Voies de Communication et de Désenclavement et démontrer son engagement ferme à pouvoir mettre sur pied une société aérienne digne de son nom.

Patrice Ntanga