RDC : Matata Ponyo désigné candidat président de la République par son parti

RDC : Matata Ponyo désigné candidat président de la République par son parti

4 mai 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Le Sénateur Augustin Matata Ponyo a été désigné par son parti politique, Leadership pour la bonne Gouvernance et la Démocratie, LGD, candidat président de la République aux échanges  électorales prévues en 2023.

Son parti le LGD a annoncé cette décision mardi dernier à l’occasion de la double cérémonie de la clôture de son congrès ainsi que sa présentation officielle.

Le membre fondateur et président national de la nouvelle formation politique, LGD, Matata Ponyo Augustin qui s’est dit serein de cette candidature, ne jure que sur le leadership et la bonne gouvernance au pays pour redorer l’image du pays.

« Je me suis rendu à l’évidence qu’il n’existe qu’un seul chemin qui mène à la prospérité des nations. Il s’agit de celui du leadership et de la bonne gouvernance. Les pays pauvres sont victimes d’un déficit de leadership et de gouvernance caractérisé qui ne leur laisse aucune chance de se développer un jour. Par contre, tout indique que c’est grâce au leadership et à une gouvernance de qualité que les économies occidentales et orientales se sont développées jusqu’à pouvoir dominer le monde tel que nous le constatons aujourd’hui. C’est aussi grâce au même binôme leadership-gouvernance que certains pays pauvres se sont détachés ou sont en train de se soustraire de l’emprise de la pauvreté pour rejoindre la famille des économies émergentes avant de rattraper le cercle restreint et prisé des pays développés » a-t-il dit.

Et d’ajouter : « J’accepte d’être candidat parce que j’ai un rêve comme celui de tous les Congolais comme vous, de voir la RDC devenir une économie émergente comme la Corée du Sud qui était au même niveau que la RDC en 1960. Ce rêve est aussi possible parce que les performances économiques exceptionnelles réalisées par la RDC entre 2012 et 2016, alors que j’étais Premier-Ministre, ont fait rêver les Congolais de voir la RDC devenir une économie émergente en 2030. Les Congolais y ont cru fermement. Le monde y a cru aussi. Voilà pourquoi j’avais été invité à travers le monde pour parler de l’émergence de la RDC. Ce rêve d’émergence, qui depuis lors, a disparu comme un serpent de mer, peut être rétabli avec un leadership et une gouvernance de qualité. Il m’a été demandé d’intégrer l’union sacrée, j’ai refusé. Il m’a été demandé de dire que je ne serai pas candidat président en 2023, j’ai refusé. J’ai accepté le choix de mon parti, LGD, d’être candidat aux présidentielles de 2023. Je serai donc candidat président en 2023 ».

Le LGD se veut un parti politique fondé sur des valeurs en lieu et place des anti-valeurs qui emprisonnent la RDC dans la pauvreté.

Patrice Ntanga