RDC/EPST : La gratuité de l’enseignement a permis à nos enfants de bénéficier des chances égales [Christophe Lutundula]

RDC/EPST : La gratuité de l’enseignement a permis à nos enfants de bénéficier des chances égales [Christophe Lutundula]

1 mai 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Au nom du Chef de l’État, et du Gouvernement de la République, le vice-premier ministre, ministre des affaires étrangères, Christophe Lutundula a pris part au défilé des élèves et enseignants organisé par le ministère de l’enseignement primaire secondaire et technique, à l’occasion de la journée nationale de l’enseignement.

Au Stade des Martyrs de la Pentecôte où la cérémonie s’est déroulée, Christophe Lutundula Pene Apala, a dans son mot de circonstance souligné que la gratuité de l’enseignement primaire décrété au pays, a permis aux élèves de bénéficier des chances égales.

« Afin de permettre à tout nos enfants de bénéficier des chances égales, le président de la République a décidé de la gratuité de l’enseignement primaire dans toutes les écoles publiques du pays. Et, ce conformément à la constitution de la République. Cette décision a permis des progrès énormes. Le ministre de l’EPST vous a fait un bilan énorme de ses réalisations. Pour avoir ce bilan, le président de la République n’a cessé d’engager le Gouvernement pour la réussite, la pérennisation et la consolidation de la gratuité. Le président de la République et le Gouvernement sont satisfaits de constater que le ministère de l’EPST, ses cadres, ses enseignants, ses partenaires, travaillent ensemble pour la réussite de la Gratuité. C’est dans cet esprit que le Chef de l’État que j’ai l’honneur de représenter, nous exhorte tous à persévérer dans ce sens et à aller toujours de l’avant pour bâtir une nation puissante, prospère et rayonnante au Congo » a t-il affirmé.

A ses interlocuteurs, Christophe Lutundula a rappelé que l’éducation, la formation des jeunes, ont toujours constitué pour le Chef de l’État et pour le Gouvernement de la République, une tâche sacrée, une mission sublime, une priorité des priorités.

Par ailleurs, le vice-premier ministre, ministre des affaires étrangères a remercié les enseignants pour leur abnégation dans l’éducation des élèves. Ce, malgré quelque mésentente avec le Gouvernement.

« Le chef de l’État et le Gouvernement de la République restent attentifs à vos messages » a-t-il conclu.

Dan de Dieu KAYANDA