RDC/Kinshasa : Coupures incessantes d’électricité, le quartier Yolo-Sud dans la commune de Kalamu en désastre !

RDC/Kinshasa : Coupures incessantes d’électricité, le quartier Yolo-Sud dans la commune de Kalamu en désastre !

27 avril 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Le phénomène dit « délestage »prend de plus en plus d’ampleur dans la ville-province de Kinshasa. Les avenues du quartier Yolo-sud, dans la commune de Kalamu, vivent ce phénomène au quotidien. Les habitants de ce coin de la capitale Congolaise déplorent une infinitude de délestages qui provoquent des coupures intempestives de l’énergie électrique, dans la plupart des avenues qui forment cette commune de Kalamu. Les Kinois habitant ladite commune souffrent du jour au jour de ce fléau,
malgré la mise en service du groupe G2b sur le site du barrage d’Inga, dans la province du Kongo-Central, lequel barrage alimente spécialement la capitale de la République démocratique du Congo ?

Il faut signaler ici que le quartier Yolo, dans la commune de Kalamu est alimenté par 4 feeders (lignes) qui sont délestés chaque fois du matin au soir, pour permettre à Inga de diminuer la surcharge, et ainsi, les autres communes considérées comme « prioritaires » auront jusqu’à 100% toute l’énergie possible, alors que la commune de Kalamu meurt à petit feu. Plusieurs raisons sont à la base des délestages dans la commune de Kalamu.

Selon un agent du centre de vente et service de la Société Nationale d’Electricité à Yolo, ce système de délestage est dû à l’insuffisance des fournitures au niveau de la production à Inga et en plus de cela, ajoute-t-il, il y a certaines cabines qui alimentent le quartier Yolo, qui sont délestées suite aux surcharges observées sur différents transformateurs installés par les agents de la Snel. A coté de toutes ces raisons données ci-haut, cette autorité de la Snel a souligné que les pannes des câbles et le mal raccordement de ces câbles par la population elle-même, entrainent des
coupures incessantes de l’électricité, et toute la charge revient à la Snel d’intervenir pour leur réparation ainsi que l’achat des outils nécessaires.

« Il se peut de fois que le personnel de la Snel tarde, mais, il incombe à la population de Yolo-sud de se retenir et garder patience, car, ce retard est dû soit à l’absence des personnels journaliers soit au manque de matériels, d’où les commandes sont larges, et il nous faut attendre » ; a déclaré cet agent de gestion technique, rencontré sur place.

Par contre, les habitants voient, derrière ces délestages, une mauvaise volonté de la part des agents de la Snel, dans la mesure où, sur les mêmes avenues de Yolo, les différents bars et salles de fêtes jouissent de l’énergie électrique 24 heures sur 24. D’où, leur mécontentement à décrier l’injustice des agents de la Snel, qui les privent de l’énergie électrique, selon eux, volontairement, en favorisant certains
individus.

La directrice commerciale de la Société Nationale d’Electricité chargée du centre de vente à Yolo-sud, pense que la persistance du délestage et coupures en répétition de l’électricité est consécutive à la surcharge du réseau de distribution de la Snel, ainsi qu’à l’augmentation sensible de la demande.

« La Snel va, maintenant, s’attaquer à
tous ces problèmes liés au transport et
à la distribution de l’électricité », a-t-
elle promis.


Dan de Dieu KAYANDA