RDC/Kinshasa : Suite au délestage persistant, la population de Ngaba recourt à la bougie !

RDC/Kinshasa : Suite au délestage persistant, la population de Ngaba recourt à la bougie !

22 avril 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Ils vivent dans le noir. Ils n’ont pas du courant électrique depuis plus d’un
mois. Ils sont au bout de leurs peines. Les habitants de la commune de Ngaba, car c’est d’eux qu’il s’agit, foncent dans le phénomène dit « délestage » il y a de cela quelques temps. Les causes du réputé délestage ne sont pas connues
du moins jusque-là, selon les habitants de ce coins de la capitale Congolaise. La population de Ngaba n’a plus d’autres alternatives pour s’éclairer que de recourir, sans moindre hésitation, à la bougie.

En effet, l’utilisation de la bougie, la nuit, ne reste pas sans conséquences. L’on se rappelle toutefois que cette fameuse bougie a causé autant d’incendies de maisons dans la ville-province de Kinshasa.

Très souvent, l’on parle d’une souris qui tire toujours ladite bougie, alors que toute la famille se lance en plein sommeil de la nuit, et propage du feu partout dans les habits ou les matières premières, ce qui est à la base même des incendies de beaucoup de maison
à Kinshasa.

Toutefois, malgré les conséquences connues d’avance sur l’utilisation de la bougie pendant la nuit, les habitants de la commune de Ngaba n’affichent aucune crainte d’user le cierge pour se faire une lumière la nuit.

« Pour vous faire savoir ce phénomène, c’est depuis de longues années que nous vivons ce maudit délestage à Ngaba. Mais, écoutez, même si la bougie cause des pertes en vies humaines, nous n’avons pas de choix ! Les agents de la Société Nationale d’Electricité ne font presque rien pour nous sortir de ce fléau », regrette Kasongo wa Kasongo, habitant de l’avenue kianza.

Quoi espérer en 2022? Malgré le coup raté de la Snel en 2021, une année qu’elle a annoncée de bonheur en électricité, et qui a été un échec total, les habitants de la commune de Ngaba ne perdent pas espoir pour une nouvelle année qui vient de commencer.

Nombreux d’entre eux pense que la donne va changer. Ainsi, ils pourront enfin se méfier désormais de la bougie.

Mais, pour y arriver, la Snel doit s’impliquer, pour déceler toutes les causes du délestage électrique dans cette commune, et y apporter des solutions, afin de laver son image qui ne cesse de se détériorer davantage.

Dan de Dieu KAYANDA