RDC/Kinshasa_Electricité à Selembao : comme un Messie viendra !

RDC/Kinshasa_Electricité à Selembao : comme un Messie viendra !

21 avril 2022 0 Par Grandjournalcd.net

La population de la Commune de Selembao continue de déplorer des délestages prolongés et coupures intempestives de l’électricité dans la plupart des ses quartiers, malgré le renforcement d’un autre moteur G26 sur le Barrage d’Inga, dans la Province du Kongo-Central, qui alimente spécialement la capitale Congolaise. Avec la mise en route des groupes qui étaient tombés en panne depuis trois ans, la situation de la déserté électrique devrait pourtant s’améliorer.

«Le G26 était entré un certain dimanche 27 Mars 2015. Certains cas se sont améliorés et aussi, nous sommes en réparation avec le G24. Je crois que cela va s’améliorer de plus en plus », explique un cadre de la Société Nationale d’Electricité, qui requiert l’anonymat.

Selon ce cadre de la SNEL, le 11 des 12 groupes que compte Inga 1 et 2 sont actuellement opérationnels. Ce qui n’était pas le cas avec les autres années précédentes, où seuls trois groupes des deux sites d’Inga fonctionnaient. Le problème de délestage dans la commune de Selembao devrait donc s’expliquer ailleurs a-t-il fait remarquer.

Notons pour rappel, selon la direction commerciale de la SNEL à Kinshasa, la persistance du délestage et coupures intempestives de l’électricité est consécutive à la surcharge des cabines
électriques, au délabrement du réseau de distribution de la SNEL dans la ville, ainsi qu’à l’augmentation sensible de la demande par rapport aux années 2015 et 2016.

« La Société Nationale d’Electricité va maintenant s’attaquer à tous ces problèmes liés au transport et à la distribution d’électricité », a-t-elle promis.

Pour l’instant, malgré des multiples promesses de la part de ladite société, les habitants de Selembao demeurent incertains face à ce phénomène, étant donné qu’ils n’ont plus confiance à la
SNEL, après plusieurs années passées
sans électricité.

Le délestage dans ce coin de la capitale a fait belle lurette, depuis toujours.


Dan de Dieu KAYANDA