RDC : l’ACCT pour la bonne taxation des produits du tabac

RDC : l’ACCT pour la bonne taxation des produits du tabac

20 avril 2022 0 Par Grandjournalcd.net

La taxation des produits du tabac constitue un mécanisme politique essentiel pour réduire la consommation de tabac.

D’après le président du conseil d’administration de l’Alliance Congolaise pour le Contrôle de Tabac (ACCT), Patrick Shamba, la consommation de tabac est liée au prix et à la disponibilité des produits. Il est toutefois essentiel de noter que la solution à ce problème ne consiste pas à réduire le taux d’imposition.

Une politique cohérente de contrôle des prix sera considérée comme la mesure la plus efficace pour lutter contre le tabagisme, insiste t-il, en invitant le Gouvernement a créé des obstacles pour les industries du tabac en vertu du principe « polluer-payeur ».

« La société civile a formé ce jour un plaidoyer pour montrer que c’est très important que le gouvernement prenne en compte cette nécessité d’avoir une bonne taxation des produits de tabac. Lorsque nous lisons les objectifs de développement durable, il est dit dans l’objectif 3 qui concerne la santé que les pays peuvent utiliser la convention cadre de lutte anti-tabac pour financer la santé. Nous voulons que le gouvernement se serve de cette taxe pour améliorer la santé de la population » à dit Patrick Shamba.

A l’en croire, ces taxes seront efficaces entre-autres pour réduire la consommation de tabac et les dépenses de santé, notamment chez les jeunes et les personnes à faible revenu.

Pour ce dernier, la majoration des taxes doit être suffisamment importante pour que le prix du tabac augmente plus que les revenus. Une hausse des prix de 10 % fait reculer la consommation d’environ 4 % dans les pays à revenu élevé, et d’environ 5 % dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.


Dan de Dieu KAYANDA