RDC : 157 violations des droits de l’enfant documentées durant le mois de Mars par la Monusco

RDC : 157 violations des droits de l’enfant documentées durant le mois de Mars par la Monusco

20 avril 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Au cours du mois de mars 2022, la section de la protection de l’enfant de la Monusco a documenté et vérifié 157 violations graves des droits de l’enfant dans le cadre des conflits armés en RDC, ce qui représente une augmentation du 39 % par rapport au mois de janvier (113), a dit le porte-parole de la Monusco Matthias Gillmann, ce mercredi devant la presse.

Pour ce dernier, le recrutement et utilisation des enfants est devenu la violation la plus fréquente.

« Les violations vérifiées ont été attribuées aux Apa na Pale (30), Adf (26), Fdlr Foca(22), Nyatura (21), Codeco (19), Maï-Maï Mazembe (18), Mai Mai Malaika (4), Afrc (3), Fpic (2), Apcls (1), Frpi (1), Maï-Maï Biloze (1), Twigwaneho (1) et éléments armés non-identifiés (4) », retrace Matthias Gillmann.

Et d’ajouter : « Les FARDC sont responsables de 3 violations et la PNC d’une violation. Globalement, 71 violations ont été vérifiées au Nord-Kivu, 48 en Ituri, 30 au Tanganyika, 6 au Sud Kivu et 2 au Maniema ».

Selon la Monusco, en mars 2022, aucun nouveau commandant de groupe armé n’a signé la feuille de route visant à mettre fin au recrutement et à l’utilisation d’enfants et à prévenir les violences sexuelles à l’égard des enfants.

Au total, 2,627 enfants ont été libérés volontairement par des commandants dans le cadre de la mise en œuvre des feuilles de route signées depuis juillet 2018.


Dan de Dieu KAYANDA