RDC/EPST : les 45.000 enseignants N.U du primaire pris en charge dès ce mois d’avril, sont également concernés par la prime de la gratuité, une innovation du Ministre Tony Mwaba pour appuyer les efforts du chef de l’État dans la consolidation de la gratuité (SECOPE)

RDC/EPST : les 45.000 enseignants N.U du primaire pris en charge dès ce mois d’avril, sont également concernés par la prime de la gratuité, une innovation du Ministre Tony Mwaba pour appuyer les efforts du chef de l’État dans la consolidation de la gratuité (SECOPE)

19 avril 2022 0 Par Grandjournalcd.net

La prime de gratuité, instituée par l’actuel ministre de l’enseignement primaire secondaire et technique, le professeur Tony Mwaba, va être payée également à 45.000 enseignants nouvelles unités du primaire qui seront pris en charge dès la fin de ce mois d’avril 2022.

Cette confirmation est donnée par le directeur chargé de l’administration et des finances au SECOPE, service de contrôle et paie des enseignants, John Bope Mabudi, ce lundi 18 avril, intervenant dans l’émission Okapi Services, sur radio Okapi.

« la prime de gratuité c’est une innovation du professeur Tony Mwaba après des discussions entre le gouvernement et le banc syndical à Mbuela lodge. C’est pour appuyer les efforts du chef de l’État afin que la gratuité de l’enseignement primaire qui est déjà effective soit consolidée. Pour les 45.000 enseignants nouvelles unités du primaire, ils se verront non seulement payés en terme de salaire, mais également ils auront chacun, une allocation en prime de gratuité », a rassuré John Bope.

Par ailleurs, le directeur chargé de l’administration et des finances au SECOPE a également précisé qu’en dehors de la prise en charge d’environs 69.000 enseignants N.U , les frais de fonctionnement des écoles ont été également réajustés.

A l’en croire, depuis l’avènement du chef de l’État, Félix Tshisekedi et surtout sous l’impulsion du Ministre Tony Mwaba, il y a eu réajustement des frais de fonctionnement dans les écoles primaires, de 45.000 FC ( pour toutes les catégories des écoles) à 125.000fc pour les écoles de une à 11 classes. Et dès ce mois d’avril, ces frais vont augmentés de 125.000 à 200.000fc.

Il sied de rappeler que 45.000 enseignants N.U du primaire ; 17.000 enseignants N.U du secondaire, 1.500 enseignants N.U du niveau maternel et 5.000 N.U des bureaux gestionnaires seront rémunérés dès la paie du mois d’avril encours.

Willy Theway Kambulu