RDC/Kinshasa : Hausse vertigineuse des factures de la SNEL, la population de Ngiri-Ngiri très inquiète !

RDC/Kinshasa : Hausse vertigineuse des factures de la SNEL, la population de Ngiri-Ngiri très inquiète !

19 avril 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Les abonnés crient à la baisse des factures de la Société Nationale d’Electricité, ceux-ci, ont vu leurs factures du mois de Mars subir une augmentation très exorbitante. Cette nouvelle facture observée dans la capitale Kinshasa, et surtout dans la commune de Ngiri Ngiri, est décriée par beaucoup de Kinois vivants dans ces coins affectés par le phénomène délestage.

Selon les sources concordantes, la population n’est qu’une victime de la SNEL, dans la mesure où, selon ces sources, l’Etat Congolais emprunte l’argent de ce service en matière d’électricité ; et quand le service se voit mourir à petit feu, il n’a qu’à chercher, par tous les moyens de combler le vide.

Comme l’Etat est un prince du Roi qu’on ne peut toucher, les autorités de la SNEL recourent ainsi aux pauvres citoyens, pour leur infliger des lourdes factures, comme pour manifester leur mécontentement vis-à-vis du Gouvernement.

Certains ménages dont les factures avoisinaient les 9.000 Francs Congolais, doivent débourser environ 36.000 Francs Congolais pour le mois de Mars. La SNEL, en évoque la mise en application d’un arrêté du Ministre de l’économie nationale, pour justifier cette augmentation.

Cet arrêté signé fixe le nouveau tarif de la vente d’énergie électrique pour les populations abonnées à la Société
Nationale d’Electricité.

Il est consécutif à une concertation entre experts du ministère de l’économie nationale et la SNEL au sujet de la structure de prix de revient de l’électricité, a-t-on appris des agents de la SNEL.

Au-delà du fait que les prix fixés ne sont pas à la portée de la bourse du Congolais moyen, certains Kinois, habitants le quartier de la commune précitée, interrogés, ne comprennent même pas le motif de cette hausse gigantesque de prix qui ne pas accompagner de l’amélioration des services fournis par la centrale électrique.

Ces habitants évoquent entre autre, les coupures intempestives du courant électrique, le système de délestage et les privations prolongées et injustifiées du courant électrique. Ce qui énerve de plus en plus certains habitants de Ngiri Ngiri, cette augmentation de tarif de consommation du courant électrique, alors que leur pouvoir d’achat a baissé ces derniers mois, suite à l’inflation du dollar américain, qui ne cesse de prendre de l’ascenseur sur le Franc Congolais.

Pour sa part, le chef de centre de vente
et de services trouvé sur place, estime
que pour servir la population, il faut de l’argent à son entreprise. Or, pour le moment, a-t-il indiqué, la SNEL ne peut investir qu’avec ses fonds propres. Il faut donc, de l’argent, pour améliorer la desserte en fourniture électrique.

Dan de Dieu KAYANDA