RDC : l’Olpa contre l’interpellation d’un journaliste à Masisi

RDC : l’Olpa contre l’interpellation d’un journaliste à Masisi

15 avril 2022 0 Par Grandjournalcd.net

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), une organisation indépendante de défense et de promotion de la liberté de presse, est exaspéré par l’interpellation de Georges Balingene, directeur de la Radio Communautaire la Voix de Masisi (RCVMA), station émettant à Masisi, à 80 kms de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Ce dernier a été brièvement interpellé, le 14 avril 2022, alors qu’il répondait à une invitation du chef de poste de l’ANR/Masisi. Le journaliste a été soumis à un interrogatoire pendant trois heures.

Son audition a tourné autour de la diffusion, au cours du journal parlé du 11 avril 2022, des informations relatives aux mauvaises conditions de vie dans le camp des déplacés appelé Mater Dei. Un représentant des déplacés a déploré les cas des viols sur les filles mineures dans le camp ainsi que l’extorsion des biens de paisibles citoyens. La radio avait également fait état des affrontements entre les Forces Armées de la République démocratique du Congo et le groupe armé Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain dans la cité de Nyabiondo.

Le chef de poste local de l’ANR a intimé l’ordre au journaliste de ne plus traiter les informations relatives au camp des refugiés, les qualifiant de « Cour des grands ». Il a été relaxé après avoir pris l’engagement verbal d’informer préalablement l’ANR/Masisi avant de diffuser toute information sécuritaire.

De ce qui précède, OLPA condamne cette brève interpellation d’un journaliste. Cet acte porte gravement atteinte au droit d’informer et d’être informé garanti par la loi congolaise et les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits de l’homme. En conséquence, OLPA exhorte les autorités provinciales à favoriser l’exercice de la liberté de presse sur toute l’étendue de leur juridiction.

Dan de Dieu KAYANDA