RDC : Voici les recommandations des 37 organisations de la société civile formulées à Sama Lukonde dans le cadre de l’évaluation de l’état de siège

RDC : Voici les recommandations des 37 organisations de la société civile formulées à Sama Lukonde dans le cadre de l’évaluation de l’état de siège

13 avril 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Profitant de la mission du Premier-Ministre Sama Lukonde dans la province du Nord-Kivu, 37 organisations de la société civile lui ont formulé des recommandations dans le cadre de l’évaluation de l’Etat de siège.

Ces structures se disent très inquiètes de la dégradation de la situation des droits humains et les massacres continus dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri depuis l’instauration de l’état de siège au mois de Mai 2021.

D’après elles, cette mesure qui avait été prise en réponse à l’insécurité persistante dans l’Est du pays, caractérisée par des tueries des civils commis par différents groupes armés, n’a pas permis jusque-là d’apporter les résultats escomptés.

« Bien au contraire, le nombre de massacres perpétrés témoigne de l’insécurité qui persiste ainsi que de la limite de la réponse militaire. Aussi, la population vit dans une peur permanente du prochain massacre, l’armée n’arrivant pas à sécuriser y compris les personnes vivant dans des zones à risque, même les déplacés », ont-elles relevé.  

Loin de sécuriser la population civile, les autorités militaires ont restreint l’exercice des libertés publiques en réprimant des manifestations pacifiques, en procédant à des arrestations arbitraires, des intimidations, des passages à tabac, en lançant des poursuites judiciaires contre toutes les voix qui critiquent cette mesure ou appellent à la fin de l’état de siège, ont-elles renchéri.

Ces recommandations comprennent entre-autres : la libération de toute personne arrêtée ou condamnée pour avoir critiqué l’état de siège, les sanctions contre tout membre de l’armée ou de la police qui s’est distingué dans les actes d’atteintes aux droits humains y compris tuerie, torture.

Ci-dessous, le mémorandum adressé au Chef du Gouvernement.



Ouriel M.