Sécurité : Le FP-CIRGL condamne fermement tous les groupes armés et autres groupes criminels opérant à l’Est de la RDC

Sécurité : Le FP-CIRGL condamne fermement tous les groupes armés et autres groupes criminels opérant à l’Est de la RDC

11 avril 2022 0 Par Grandjournalcd.net

La douzième session ordinaire de l’assemblée plénière du forum des parlements des pays membres de la conférence internationale sur la région des grands-lacs a résolu un projet sur la situation politique, sécuritaire, et humanitaire en faveur de la République démocratique du Congo.

Après cinq jours d’intenses travaux en application des dispositions des articles 4 et 22 paragraphe 1 du Pacte sur la sécurité, la stabilité et le développement dans la région des Grands-Lacs signé le 15 décembre 2006 à Nairobi, en République du Kenya et exprimant sa préoccupation face à la situation humanitaire actuelle en RDC qui demeure préoccupante marquée par une augmentation significative du nombre de personnes ayant besoin de protection et d’assistance humanitaire, en particulier les déplacés internes et les réfugiés fuyant en raison des activités
des groupes armés ou des milices, le forum des parlements des pays membres de la conférence internationale sur la région des grands-lacs a condamné fermement tous les groupes armés et autres groupes criminels opérant à l’Est de la RDC, les violations du droit international humanitaire et d’autres normes applicables du droit international ainsi que les atteintes aux droits humains, en particulier les attaques et les enlèvements contre les civils et le personnel des ONG et des organisations internationales.

Notant que le Gouvernement de la République démocratique du Congo a
instauré un état de siège dans la partie Est du pays en vue de renforcer la
sécurité notamment dans sa partie orientale et de neutraliser complètement les groupes armés, le FP-CIRGL a pris acte des opérations militaires du Gouvernement de la RDC avec l’appui de la MONUSCO en vue de mettre fin à la menace posée par les groupes armés opérant dans l’Est de la RDC, en particulier les Adf, les Fdlr, les Red-Tabara et les groupes Maï-Maï et aux violences intercommunautaires dans les provinces du Kivu.

Le FP-CIRGL encourage le Gouvernement de la RDC à poursuivre l’unité nationale, à renforcer l’état de droit et à promouvoir l’inclusion politique et la consolidation de la paix, et se félicite de la mise en œuvre en cours du cadre national de désarmement, de démobilisation et de réinsertion, du plan de réforme du secteur de la sécurité et d’un plan global de stabilisation et stratégie de prévention des conflits.

Le FP-CIRGL exhorte les agences humanitaires à continuer de répondre aux besoins d’assistance des déplacés internes, des réfugiés, des victimes de violences sexuelles et d’autres groupes vulnérables de la population.

Il promet par ailleurs de prêter attention sur la situation politique, sécuritaire et
humanitaire de la RDC.

Rappelons que c’est sous le thème : « le rôle des Parlements dans la résolution des conflits », que s’est tenu du 02 au 06 Avril à Nairobi, au Kenya, la douzième session de l’assemblée plénière du Forum des Parlements des Etats membres de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (FP-CIRGL).

Le Parlement Congolais a été représenté par le premier vice-président du Sénat, Eddy Mundela Kanku.

Ayant pour objectif principal d’apporter une contribution parlementaire dans la mise en œuvre du pacte sur la sécurité, la stabilité et le développement de la région des Grands Lacs signé à Nairobi le 15 décembre 2006, le FP-CIRGL intervient dans les domaines de la paix et sécurité, de la démocratie et bonne gouvernance, des questions humanitaires et sociales, de développement économique, ressources naturelles et intégration
régionale, des questions des femmes, enfants et personnes vulnérables.

Dan de Dieu KAYANDA