RDC/Kasaï-Central_lutte contre la malnutrition : arrivée ce mercredi à Luiza, de la délégation mixte gouvernement-Corée du Sud

RDC/Kasaï-Central_lutte contre la malnutrition : arrivée ce mercredi à Luiza, de la délégation mixte gouvernement-Corée du Sud

6 avril 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Comme initialement prévu, les bailleurs de fonds de la République Sud-coréenne et représentants de l’Agence Coréenne de Coopération Internationale, COOICA, accompgnés de l’UNICEF et le PAM, sont arrivés à Luiza ce mercredi 06 avril 2022 dans la soirée, à bord des véhicules.

Ils font partie d’une délégation du gouvernement central, à travers le ministère de la santé, diligentée dans ce territoire frontalier du Kasaï-Central.

Dans son mot d’accueil, l’administrateur intérimaire du territoire de Luiza, Willy Kabamba, exprime un sentiment de satisfaction et de gratitude au gouvernement congolais et ses partenaires pour avoir pensé aux populations de sa juridiction qui ont passé des moments des atrocités commises par la milice Kamuina Nsapu causant ainsi des cents et des cents cas de malnutrition aiguë.

Prenant la parole, Bruno Ndaba, chef de la délégation et représentant du secrétaire général au ministère de la santé, affirme que la présence de cette équipe est un Ouf de soulagement pour la population du territoire de Luiza qui a bénéficié d’un grand projet dans les domaines de l’agriculture, la pêche et élevage ainsi que l’eau, l’assainissement et l’hygiène, afin de lutter contre la malnutrition aiguë qui y bat record.

 »Cette visite est une bénédiction pour le territoire de Luiza. Luiza est béni parce que dans ce pays nous faisons face au problème de malnutrition chronique à 42% la moyenne ; le Kasaï-central est au dessus de la moyenne nationale, particulièrement le territoire de Luiza qui a un taux de 53%, et pourtant c’est un territoire agro-pastoral  », a dit-

A lui d’ajouter,  »Sur instruction du Chef de l’État, le gouvernement, à travers le ministère de la santé que nous représentons ici, a eu à s’engager dans la lutte contre la malnutrition sévère aux côté des partenaires à l’intar de l’UNICEF et du PAM. Le problème de Luiza a été plus suivi en Corée du Sud à travers nos plaidoyers, qui a, via la COOICA, répondu favorablement notre appel et aujourd’hui le gouvernement sud-coréen a diligenté ses experts sur le terrain pour palper du doigt la réalité ».

Pour conclure,  »Si les choses vont bien à travers nos échanges que nous aurons ici, on va commencer les activités essentiellement dans la lutte contre la malnutrition ainsi ainsi que les activités de l’eau, assainissement et l’hygiène ».

Toutefois, le délégué du ministère de la Santé appelle la population à s’approprier ce grand projet et le soutenir pour bonne réussite.

Jean-Claude KABINDA