RDC : Le Premier-Ministre appelé à s’impliquer dans la lutte contre les violences et harcèlements en milieu de travail

RDC : Le Premier-Ministre appelé à s’impliquer dans la lutte contre les violences et harcèlements en milieu de travail

1 avril 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Au cours de la clôture de l’Expo-Vente 2022, la confédération syndicale du Congo a invité le Chef du Gouvernement, Jean-Michel Sama Lukonde à peaufiner des stratégies pour mettre fin aux violences et harcèlements dont sont victimes les femmes en milieu de travail.

D’après le secrétaire générale, Brigitte Sharadi Mukonkole, les harcèlements et les violences sur le lieu du travail empêchent l’évolution, l’épanouissement et le développement de la femme.

« Le harcèlement, les violences sont les choses qui sont réels parce que beaucoup des travailleurs et travailleuses perdent leurs carrières professionnelles à cause du silence. La violence et le harcèlement, nous devons en parler et nous intéresser, car ils nous touchent d’une manière disproportionné et surtout que cela empêche l’évolution et le développement de la femme en milieu du travail. Cette période est la bonne pour nous pour penser à toutes ses femmes et à la convention 190 de l’Organisation Internationale du Travail relative à la violence et au harcèlement en milieu du travail ».

Et d’ajouter :

« Nous demandons au Gouvernement de prendre en compte nos plaidoyers dans la prochaine réunion du Conseil des ministres, et d’envoyer les conclusions des discussions au Parlement dans le but d’accélérer le processus de la ratification de la convention 190 et la recommandation 206 de l’OIT sur les violences. Nous avons déjà fait le plaidoyer auprès des ministres femmes qui nous représentent au gouvernement car la lettre de soumission de ces conventions et recommandations se trouve au bureau du Premier-Ministre ».

Par ailleurs, elle a invité les femmes à ne pas baisser les bras et à pérenniser la lutte.

Dan de Dieu KAYANDA