Dialogue sur la situation de droits de l’homme en RDC à Genève : « L’état de siège n’a pas encore restauré la paix menacée par les groupes armés »(SCED)

Dialogue sur la situation de droits de l’homme en RDC à Genève : « L’état de siège n’a pas encore restauré la paix menacée par les groupes armés »(SCED)

30 mars 2022 0 Par Grandjournalcd.net


Il s’est tenu mardi 29 mars 2022 à Genève en Suisse, un dialogue interactif sur la situation de droits de l’homme en RDC, auquel ont pris part le Ministre des droits humains Albert Fabrice Puela et Me Dominique Kambala Directeur Général de la société congolaise pour l’État de droit (SCED).

Dans son allocution sur la situation des droits de l’homme en RDC, Me Dominique Kambala est revenu sur l’évolution de l’état de siège proclamé par le Chef de l’État Félix Tshisekedi depuis le mois de mai 2021 dans les provinces de l’Ituri et Nord Kivu.

D’après lui, les assurances données par les autorités militaires sur le respect des droits de l’homme ne sont point tenues.

Il est documenté, dit-il des cas d’arrestations arbitraires, d’intimidations et de passage à tabac.

C’est ainsi que cette organisation a devant le conseil de droits de l’homme, indiqué que l’état de siège n’a pas encore totalement restauré la paix qui est sérieusement menacée par les combattants des groupes armés 
locaux et étrangers.

Par ailleurs, la Société Congolaise pour l’Etat de Droit note la modification des mesures d’application de l’état de siège, en matière de compétences 
judiciaires, tout en espérant que, désormais, il ne se posera plus le problème du dysfonctionnement de la justice civile soumise à rude épreuve.

Ivan Honoré Mudiangombé