RDC : Ouverture d’un atelier sur la lutte contre les violences basées sur le genre en milieu scolaire

RDC : Ouverture d’un atelier sur la lutte contre les violences basées sur le genre en milieu scolaire

29 mars 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Au-delà de la souffrance imperceptible et des conséquences sur la santé, la violence entraîne de l’anxiété, une faible estime de soi, la dépression, et elle a des répercussions négatives sur la performance scolaire et les résultats éducatifs à long terme.

C’est dans cette lancée qu’il s’est ouvert ce mardi 29 mars à Béatrice Hôtel de Kinshasa, un atelier de mutualisation des efforts pour la mitigation de l’exploitation, abus sexuels et harcèlements sexuels en milieu scolaire, EAS-HS en sigle.

Cet atelier qui durera trois jours, soit du 29 au 31 mars est une importance capitale pour mobiliser les communautés éducatives contre l’exploitation, les abus sexuels et l’ harcèlement sexuel en milieu scolaire.

Organisé avec l’appui du projet d’équité et de renforcement du système éducatif (Perse), et financé par la Banque mondiale, ce colloque vise aussi le renforcement de la lutte contre les Eas/hs en milieu scolaire par la mutualisation des efforts entre les acteurs étatiques et non étatiques en vue d’améliorer la prévention, l’efficience de la prise en charge des survivants par une approche holistique (incluant l’assistance juridique, judiciaire, médicale psychosocial) et d’atténuer les risques de récurrence des cas.



D’après le communiqué de presse nous parvenu, les participants à ces assises vont analyser l’efficacité des stratégies existantes en matière d’atténuation des Eas/hs en milieu scolaire et en faveur de l’enfant. Mais aussi, définir des approches communes devant renforcer les actions de prévention et de réponse aux Eas/Hs en milieu scolaire en synergie avec les autres interventions.

Dans son allocution d’ouverture, le ministre de l’EPST, Tony Mwaba Kazadi avait émis le vœu de voir les partenaires éducatifs bénéficiaires de ces travaux de pouvoir impacter sur l’éradication de ces antivaleurs en milieux scolaires en RDC.

Ayant ratifié plusieurs instruments juridiques internationaux qui promeuvent l’égalité de sexe, la lutte contre les violences basées sur le genre, la République démocratique du Congo va à travers cet atelier renforcer son arsenal juridique avec des nouvelles directives.

Prennent notamment part à ce colloque, les délégués de la présidence de la République, des deux chambres du parlement, de la primature, du ministère de l’EPST, du fond social de la République, de la Police de protection de l’enfant et prévention des VBG, des acteurs non gouvernementaux, des partenaires techniques et financiers.


Dan de Dieu KAYANDA