Environnement : la RDC et la Grande-Bretagne pour la capitalisation des potentialités du Bassin du Congo

Environnement : la RDC et la Grande-Bretagne pour la capitalisation des potentialités du Bassin du Congo

28 mars 2022 0 Par Grandjournalcd.net

La République démocratique du Congo, pays solution pour lutter contre le réchauffement climatique, devra aussi compter sur la Grande-Bretagne pour faire entendre sa voix.

Le Premier-Ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge en a discuté ce lundi avec le ministre Britannique de l’environnement, Zac Goldsmith.

« Le Bassin du Congo est une réserve stratégique pour la planète. La Cop-26 ténue au mois de novembre de l’année dernière au Royaume-Uni avait évoqué ce sujet. Ma rencontre avec le Premier-Ministre Congolais ce jour va dans le même sens. La RDC est considérée comme le super power (ndlr : super puissance) de nature en matière de forêt. Le sujet fait débat dans toutes les rencontres. Le monde entier a intérêt à protéger cette pontalialité forestière qui est la RDC. Cependant, la meilleure façon de reconnaître le rôle important que peut jouer la réserve forestière de la RDC c’est de contribuer à sa protection. Tous les pays du monde doivent le faire par l’appui financier et technique. Il y a lieu de promouvoir d’avantage ce soutien à la RDC, en améliorant son accès aux banques mondiales des finances, par la création des marchés du carbone. J’encourage également la création des marchés de biodiversité qui pourront offrir d’autres moyens au pays et c’est la position du Royaume-uni aujourd’hui, son grand partenaire qui tient à approfondir cette démarche et à accompagner la RDC pour l’accomplissement de cet agenda » a résumé l’homme d’État Britannique.

Rappelons qu’à la Cop 26, en dehors de l’accord global de l’ordre de 20 milliards de dollars américains pour la protection des forêts à travers le monde, les Etats s’étaient engagés d’allouer 1,5 milliards à la RDC pour le bassin du Congo.

Dan de Dieu KAYANDA