RDC : Rareté des produits agricoles à Béni suite à l’insécurité

22 mars 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Les habitants de plusieurs villages des groupements Malio, Isale-Bulambo, Isale-Vuhovi et Masiki-Kalonge de la chefferie de Bashu en territoire de Beni dans la province du Nord-Kivu, ne vaquent plus à leurs activités champêtres et n’accèdent plus à leurs champs depuis plus d’une année.



« Ils craignent pour leur sécurité, car des mouvements suspects des rebelles Ougandais de l’ADF sont encore signalés dans les vallées de Mughalika et dans le graben depuis les récentes tueries de civils dans les villages de Kathanda, Kasanzi, Muthendero, Kisunga et Kavasewa » a expliqué Paluku Vwacha, un acteur de la société civile locale.

Cet acteur fait savoir que cette situation est à la base de la carence des plusieurs produits champêtres comme le riz, le maïs et le manioc au marché.

Les villes de Butembo, Béni et autres agglomérations qui se ravitaillent en produits vivriers dans ces zones font face à une pénurie totale de ces produits pourtant jadis cultivés en grande quantité dans ces parties.

Tout en fustigeant cette situation, il appelle à une mutualisation des Fardc – Updf et multiplication des attaques contre ces rebelles qui ne cessent d’endeuillé la population de la partie Est du pays.

« C’est depuis que les Adf avaient tués plusieurs personnes dans nos villages que nous vivons une grande terreur ici chez nous. Difficile de se rendre aux champs actuellement comme avant. Que les Fardc multiplient les attaques contre ces rebelles jusqu’à les neutralisés, que le Gouvernement de sa part mobilise tous les moyens pour mettre fin au phénomène Adf aussi » a-t-il conclu.

Mbelesi Voyage