RDC : vingt écoles fermées au Nord-Kivu à cause de l’insécurité

RDC : vingt écoles fermées au Nord-Kivu à cause de l’insécurité

15 mars 2022 0 Par Grandjournalcd.net

La persistance de l’insécurité orchestrée par des groupes rebelles dans le territoire de Béni dans la Nord-Kivu est la cause des fermetures des plusieurs établissements d’enseignement primaire.

Dans un monitoring, la nouvelle société civile du secteur de Ruwenzori dénombre que vingt écoles de la sous division provinciale de Bulongo sur quatre-vingt ont arrêté leurs activités scolaires.

« On peut compter aujourd’hui 60 écoles qui fonctionnent dans la sous-division de Bulongo en secteur de Ruwenzori. Avant que ce secteur ne soit confronté au problème d’insécurité, il y avait entre 76 et 80 écoles. Les autres ont fermé leurs portes à cause des recurrentes attaques des rebelles de l’ADF contre les villages et localités de ce secteur situé en territoire de Beni », a indiqué Meleki Mulala coordonnateur de la nouvelle société civile.

Ces écoles attaquées plusieurs fois par des rebelles Adf, causant des morts, ne jurent que vous leur sécurité.

« Quel sera l’avenir de ces enfants qui ont été forcés d’arrêter leur scolarité à cause de la guerre ? », s’interroge Meleki Mulala.

Par ailleurs, cette société civile locale exige du Gouvernement l’intensification urgente des offensives militaires contre les rebelles afin de permettre aux écoliers de reprendre le chemin de l’école.

Elle appelle également les autorités compétentes à redéfinir leurs stratégies de sécurisation et de mutualisation durant l’état de siège.

Ont fermées, les écoles ci-après : Matumbi, Ahidi, Tuadibishe, Kalembo, Kisima, Loselose, Tuungane, Keneambahore, Matya, Kitokoli, Institut Bulongo, Gala , Masigho et tant d’autres situées dans les groupements Malambo, Bolema et dans la commune même de Bulongo.

Mbelesi Voyage