RDC : ville morte à Butembo pour exiger la levée de l’État de siège

RDC : ville morte à Butembo pour exiger la levée de l’État de siège

15 mars 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Les activités socio-économiques ont été paralysées l’avant midi de ce lundi 14 mars à Butembo dans la province du Nord-Kivu.

Cela fait suite à l’appel du collectif des mouvements citoyens et groupes associatifs pour dire non à l’état de siège, mais également exiger l’ouverture des enquêtes sérieuses sur un présumé détournement de plus de deux millions de dollars américains à la mairie de Butembo.

Au centre ville, l’ambiance était trop timide. Aux environs de 09 heures, un nombre important de commerçants a été visible au centre ville. Sans ouvrir les portes de leurs maisons de commerce, ces derniers en groupuscule, échangeaient sur des questions d’actualités qui font la une au pays.

Sur place, le commandant urbain de la police, Paul Ngoma, conscientisait la population à ne pas se laisser manipuler.

Sur certaines artères de la ville, les mouvements citoyens avaient barricadés les routes, avant que la police procède à leurs dégagement.

C’est tard dans l’après-midi que les activités de commerce ont repris. Certains vendeurs des denrées alimentaires, et autres articles, se sont installés le long de la nationale numéro 4.

Dans le secteur de transport, les conducteurs de motos taxis ont exercé leurs activités.

Certaines écoles ont ouvert avec un effectif très réduit.

D’après Mathe Saanane, président de la société civile, coordination urbaine de Butembo, les manifestants devaient adopter d’autres voies de revendications telles que les plaidoyers.

Mbelesi Voyage