RDC/lancement des consultations nationales sur la justice transitionnelle à Tshikapa : « le sang des innocents a beaucoup coulé, il est temps de libérer la parole » [Fabrice Puela]

RDC/lancement des consultations nationales sur la justice transitionnelle à Tshikapa : « le sang des innocents a beaucoup coulé, il est temps de libérer la parole » [Fabrice Puela]

14 mars 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Le Ministreinistre congolais des droits humains, Albert Fabrice Puela a procédé ce lundi 14 Mars, au lancement des consultations nationales à Tshikapa, chef-lieu de la province du Kasaï, pour la mise en place d’une justice transitionnelle.

Cette cérémonie s’est déroulée à l’espace la réconciliation dans colline de Dibumba, devant plusieurs autorités tant provinciales, urbaines et coutumières, les élus nationaux, les délégués de différents ministères notamment celui de la justice ; ainsi que plusieurs autres organisations non gouvernementales et celles de la société civile locale.

Dans son speech, le ministre des droits humains a appelé tous les acteurs impliqués dans l’installation de la paix à se mettre ensemble pour désormais regarder dans la même direction, afin que la vérité sur les atrocités de Kamwina Nsapu soit connue et que les gens se pardonnent.

Le Ministreinistre Puela reconnaît que c’est « l’assassinat du grand chef coutumier Kamwina Nsapu qui a causé des insurrections dans l’espace Kasaï jusqu’à faire compter plusieurs morts »

D’après le ministre des droits humains  » Il est temps de fumer le calumet de la paix comme le veut le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi faisant ainsi allusion aux différents conflits qui ont causé des morts durant plusieurs années au pays, la justice transitionnelle est indiquée pour connaître la vérité sur ce qui s’est réellement passé autour des affres et autres atrocités dont ont été victimes de nombreux congolais. Le sang des innocents a beaucoup coulé, il est temps de libérer la parole des victimes pour une réparation afin de préparer la voie du développement durable, penser à la réconciliation”, a-t-il martelé.

Signalons par ailleurs que le lancement desdites consultations est prévu dans (4) villes de la RDC notamment Kalemie, Goma, Matadi et Tshikapa.

La ville de Tshikapa est deuxième à accueillir ces consultations. A en croire, le ministre des droits humains, après la conquête de toutes ces quatre villes s’en suivra les équipes d’enquêteurs qui vont être déployées pour récolter les données proprement dites.

Willy Theway Kambulu