RDC/EPST_Kenge: Le Professeur Tony Mwaba rassuré de l’effectivité de la gratuité de l’enseignement primaire dans les huit provinces éducationnelles du grand Bandundu

RDC/EPST_Kenge: Le Professeur Tony Mwaba rassuré de l’effectivité de la gratuité de l’enseignement primaire dans les huit provinces éducationnelles du grand Bandundu

14 mars 2022 0 Par Grandjournalcd.net

En mission d’itinérance à Kenge chef-lieu de la province du Kwango, le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, le Professeur Tony MWABA KAZADI accompagné de Mme le Secrétaire Général, Christine NEPA NEPA et de l’Inspecteur Général de l’EPST, Monsieur Jacques Odia a tenu une importante réunion ce dimanche 13 mars 2022, à l’intention des Directeurs Provinciaux de l’EPST (PROVED), les Inspecteurs Principaux Provinciaux (IPP), les Directeurs Provinciaux du Service de Contrôle et de la Paie des Enseignants (DIPROSEC), ainsi que tous les responsables des Sous-Divisions, des Pools de l’Inspection de l’EPST et les Chefs d’Antennes du SECOPE.

Plusieurs élus nationaux et provinciaux, le Ministre provincial en charge de l’Education, l’Intersyndicale de l’EPST, l’ANAPECO et les militants de l’UDPS et du CDR ont pris part à cette rencontre.
Les états des lieux des 8 Provinces Éducationnelles qui composent l’ancienne Province de Bandundu et les orientations du Ministre National portant sur le suivi de la gratuité de l’Enseignement Primaire, la lutte acharnée contre les antivaleurs qui entrent dans sa vision du redressement du sous-secteur de l’éducation nationale constituent les deux points qui etaient à l’ordre du jours.

Tous les Proved ont affirmé auprès du gardien de la gratuité que la gratuité de l’enseignement primaire est effective dans cette partie du pays et ce, selon la vision du Chef de l’Etat.

Ils ont également estimé que toutes personnes qui ont tenté de saboter la gratuité de l’enseignement ont été sanctionnées. Il s’agit de certaines religieuses qui ont été trouvées en flagrant délit des violations des orientations du Ministère.

Dans le cadre de l’application de la gratuité de l’enseignement primaire et de la lutte contre les antivaleurs, ils ont fait savoir les campagnes de sensibilisation et les ateliers de formation organisés à cet effet.

Les proved ont fustigé le retard qu’accusent certaines banques et la Caritas dans le paiement des salaires des enseignants. Chose qui perturbe le bon déroulement des enseignements.

Les opinions des Proved sur l’effectivité de la gratuité de l’enseignement primaire prouvent combien le gardien de la gratuité, Maître Tony Mwaba lutte pour la perenisation de cette vision du Chef de l’Etat.

Patrice Ntanga