RDC/Lubumbashi-EPST_Perception illégale des « frais de carême » dans les écoles catholiques : 48 heures accordées à Mgr Gédéon Ilunga pour fournir des explications

RDC/Lubumbashi-EPST_Perception illégale des « frais de carême » dans les écoles catholiques : 48 heures accordées à Mgr Gédéon Ilunga pour fournir des explications

10 mars 2022 1 Par Grandjournalcd.net

Monseigneur Gédéon Ilunga Kafuku, coordinateur diocésain des écoles conventionnées catholiques de Lubumbashi, n’a que 48 heures pour fournir des explications claires et précises par rapport à la perception illégale des frais dits « de carême » dans les écoles catholiques.

Dans une lettre de demande d’explication lui adressée ce mercredi 09 Mars, le directeur provincial de l’EPST Haut Katanga 1, Jean Willy Momat, indique que ce constant relève des enquêtes diligentées dans les écoles catholiques, pour récolter toutes les antivaleurs qui freinent la mise en application de la vision du chef de l’État pour les enfants, élèves congolais.

« Les enquêtes menées par la direction provinciale de l’EPST Haut Katanga 1, témoignent clairement que les élèves étudiant dans les écoles de votre juridiction payent chacun 3000fc, frais non autorisés », écrit le proved Willy Momat.

Par ailleurs, le directeur provincial de l’EPST note que cette pratique est parallèle à la gratuité de l’enseignement primaire, prônée par le président de la République, dont la mise en œuvre est assurée par le ministre de l’EPST, le professeur Tony Mwaba Kazadi.

« Alors que vous êtes censé accompagner la vision du chef de l’État quant à la gratuité de l’enseignement primaire. Pour ce faire, je vous demande de me fournir par écrit endéans 48heures la justification par rapport à votre autorisation illégale de la perception de ces 3000 FC baptisés comme « frais d’action de carême » dans toutes les écoles catholiques de Lubumbashi » exige-t-il.

Il sied de rappeler qu’au début de cette année encours, le ministre Tony Mwaba avait annoncé la bataille contre tous les effets induits de la gratuité, afin de pérenniser cette vision du président Félix Tshisekedi.

Willy Theway Kambulu