Sécurité : La Monusco fait une mise au point sur l’embargo des armes infligé à la RDC

Sécurité : La Monusco fait une mise au point sur l’embargo des armes infligé à la RDC

9 mars 2022 0 Par Grandjournalcd.net



La Monusco s’est exprimé ce mercredi 09 Mars à la suite de certains articles de presse concernant l’embargo sur les armes qui s’applique en RDC.



Pour Mathias Gilman, son porte-parole, les autorités de la RDC peuvent s’approvisionner librement en matériel de guerre.

« l’idée selon laquelle l’embargo du Conseil de sécurité des Nations Unies empêche les autorités de la RDC de se doter en matériels pour appuyer l’effort de guerre dans les provinces de l’Est du pays est erronée ».

Et d’ajouter : « Le régime d’embargo qui prévaut actuellement interdit, de manière évidente, toute forme d’appui aux groupes armés sévissant sur le territoire de la RDC, mais autorise les autorités du pays à faire l’acquisition de tout matériel nécessaire pour le maintien de l’ordre et la sécurisation des populations et ce sans aucune restriction ».

Pour les Nations Unies, seul le
pays exportateur est tenu de notifier le comité de sanctions établit par le Conseil de sécurité d’une livraison
aux autorités, sans nécessité de recevoir son approbation.

« Ces notifications permettent de s’assurer que des matériels de guerre acheminés vers la RDC seront bien remis au seul destinataire autorisé, à savoir le Gouvernement de la RDC, et non pas à une milice ou une force déstabilisatrice » souligne le porte-parole de la Monusco.

« L’objectif de l’embargo n’est donc certainement pas de priver d’accès les autorités du pays aux matériels
nécessaires au rétablissement de l’autorité de l’État sur toute l’étendue du territoire et au retour de la paix. L’embargo est au contraire bien une mesure qui vise à protéger les autorités congolaises, avec une interdiction
formelle de tout soutien aux groupes armés » a conclu Mathias Gilman.

La République démocratique du Congo est sous régime d’embargo sur les armes depuis 2003.

Dan de Dieu KAYANDA