RDC : le Gouvernement décide de construire un sanctuaire en mémoire d’Isidore Bakanja

RDC : le Gouvernement décide de construire un sanctuaire en mémoire d’Isidore Bakanja

9 mars 2022 0 Par Grandjournalcd.net

En prélude de l’arrivée dès juillet du Pape François précisément à Goma et Kinshasa, le Gouvernement Congolais s’est engagé dans la valorisation et l’aménagement de quelques sanctuaires, dont celui du bienheureux Isidore Bakanja en marge de la commémoration marquant son 28ème anniversaire de béatification.

Lors d’une séance de travail ténue par le Premier-Ministre Jean-Michel Sama Lukonde, avec quelques membres du Gouvernement et de la Cenco dont l’évêque du diocèse de Mbandaka-Bikoro, il a été décidé de la construction de chef d’œuvre, d’ici le 24 avril, date à laquelle, ce jeune Congolais né à Bokendela vers 1885 a été reconnu par l’Église catholique comme étant un martyr de la foi et béatifié par le pape Jean-Paul II en 1994.

Ces travaux qui seront pilotés par le ministère de l’aménagement du territoire concernent notamment la construction d’un sanctuaire avec crypte, d’un site d’accueil et d’hébergement à Bokote et d’une piste d’atterrissage.

En sus de l’aménagement d’autres sites tout autant symboliques, à Ikili, Wenga, Mbandaka et Bokondela, toujours dans la Province de l’Equateur.

Le pilotage et le suivi des travaux de valorisation et d’aménagement de ces sites du Bienheureux Bakanja sont confiés au ministère de l’aménagement du territoire. Ce, conformément aux attributions dudit ministère telles que stipulées par l’Ordonnance n° 22/003 du 07 janvier 2022 fixant les attributions des Ministères, spécialement en son article 1 litera B point 13.

Converti au catholicisme, Isidore Bakanja devient catéchiste laïc. Embauché dans une entreprise coloniale belge, il subit la persécution du directeur de l’agence qui s’oppose avec force à l’évangélisation de ses ouvriers. Fouetté jusqu’au sang, il meurt des suites de ses blessures le 15 août 1909.

Dan de Dieu KAYANDA