RDC : un protocole d’accord signé entre le Gouvernement et le banc syndical des professeurs d’universités pour la reprise des cours ce jeudi 03 Mars

RDC : un protocole d’accord signé entre le Gouvernement et le banc syndical des professeurs d’universités pour la reprise des cours ce jeudi 03 Mars

3 mars 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Après plusieurs moments des négociations, le Réseau des Associations des Professeurs du Congo (RAPUCO) a enfin confirmé la reprise des cours dès ce jeudi 3 mars.

L’annonce a été faite ce mercredi 2 mars par le professeur Rodolphe Emery Iyolo, coordonnateur du RAPUCO, à l’issue d’une réunion avec le banc gouvernemental au cours de laquelle un communiqué conjoint a été signé entre les deux parties.

« En premier lieu, je dois féliciter tous les enseignants d’avoir observé le mot d’ordre que nous avions lancé depuis le 3 janvier 2022. Et aujourd’hui, si vous voyez que nous avons déclaré la suspension de la grève, c’est parce que les professeurs d’universités et instituts supérieurs après plusieurs jours de négociations, nous avons estimé qu’il est temps de suspendre la grève et que nous allons dans les travaux de la commission paritaire», a-t-il soutenu.

Espérant que le banc gouvernemental réponde à leurs revendications, le coordonnateur du Rapuco a demandé aux présidents de différentes associations des professeurs de faire une restitution fidèle dans leurs bases, de ce qu’a été lors de ces discussions. 

« Je vais demander à tous les présidents des associations de rentrer dans leurs bases, faire une restitution fidèle de tout ce que nous avons fait ici à Kinshasa durant quelques mois. La reprise des cours dès demain, ceux qui sont prêts peuvent déjà rependre les enseignements», a-t-il renchéri.

Satisfait du compromis avec le banc syndical, le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU) Muhindo Nzangi a promis son engagement pour que les étudiants récupère le temps perdu.

« Effectivement, si on trouve que dans le temps qui nous reste, on ne peut pas arriver au bout, on pourra prendre des dispositions entant que ministère de tutelle», a laissé entendre Muhindo Nzangi.

Ouriel M.