RDC/Ituri : des ADF endeuillent à nouveau la localité de Ndalya et l’agglomération de Luna

RDC/Ituri : des ADF endeuillent à nouveau la localité de Ndalya et l’agglomération de Luna

23 février 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Des rebelles de Forces Démocratiques et Alliées ADF ont mené une attaque la soirée de ce mardi 22 février 2022 contre la localité de Ndalya-Dodoma, dans le territoire d’Irumu en province de l’Ituri. Le bilan provisoire fait état de 3 personnes tuées, plusieurs autres blessés, et des civils pris en otage vers une destination inconnue.

La société civile de l’agglomération d’Eringeti, en province du Nord-Kivu, qui relaye cette nouvelle, fait savoir que jusqu’à l’heure Maliro sont 3 corps dont deux enfants et trois adultes déjà retrouvés. Zawadi MALIRO, président de cette structure citoyenne, indique que cinq autres sont grièvement blessés aux côtés de plusieurs civils portés disparus.

« C’était aux environs de 17 h heure locale que l’ennemi a signé cette attaque dans ce milieu. L’ADF a tué des civils, blessés les autres puis aller avec certains habitants en brousse. Nous n’avons pas un bilan définitif, mais la fouille continue. Nous invitons la population au calme et à ne plus fréquenter ces zones en haut risque », a-t-il indiqué.

Au même moment, cet acteur de la société civile appelle le gouvernement militaire provincial en place de redéfinir des nouvelles stratégies de sécurisation de cette zone plus particulièrement la RN 4 qui demeure sous la menace des rebelles et où la vie humaine n’est plus tenue sacrée.

D’autres sources par ailleurs notent qu’après cette attaque 2 morts, tous des taximans, deux maisons incendiées et 4 blessés dans une nouvelle attaque de ces même rebelles ce mercredi 23 février 2022 dans l’agglomération de Luna.

Soniau MALANGAI, secrétaire de la société civile dans cette partie, dresse un total de 6 personnes tuées dont 2 taximans. Il s’inquiète de la persistance et la dégradation de la situation sécuritaire dans cette partie du territoire d’Irumu. Il urge les autorités compétentes à l’intervention en faveur de la population.

Notons qu’en dépit de la mesure exceptionnelle de l’état de siège, la province de l’Ituri n’est pas encore affranchie de l’emprise des rebelles ADF et de la milice de la CODECO.
Il faut le savoir, la province de l’Ituri est l’une des deux provinces de l’Est du pays sous la mesure exceptionnelle de l’Etat de siège.

Mbelesi Voyage