Sommet UE-UA : « 150 milliards seront mis à la disposition des différents pays africains pour investissement » [Sama Lukonde]

Sommet UE-UA : « 150 milliards seront mis à la disposition des différents pays africains pour investissement » [Sama Lukonde]

21 février 2022 0 Par Grandjournalcd.net

C’est ce qu’a révélé le premier ministre congolais Jean-Michel Sama Lukonde à la fin du sixième sommet Union européenne-Union africaine tenu à Bruxelles, au royaume de la Belgique du 17 au 18 février 2022.

« L’Europe dit qu’elle est prête à revenir sur la table en disant voici ce qu’on est capable de donner. Ils ont parlé de 150 milliards. Mais au-delà de cela, il faut aller vers des projets beaucoup plus précis » a fait savoir le premier ministre congolais.

Interrogé sur la part de la République Démocratique du Congo dans cette enveloppe, le premier ministre estime que l’évaluation du maximum à capter par la RDC sur les 150 milliards est non exhaustive. « les besoins sont dans tous les domaines. Il est difficile, dans ces conditions, d’avancer des chiffres ».

Faisant référence à certaines expériences qui n’ont pas été heureuses dans certains cas, et cela dans tous les domaines comme celui de la paix, de sécurité, de l’économie, de l’éducation, de la santé, ect. Jean-Michel Sama a invité l’Europe à beaucoup plus de précision.

« Il faut aller vers des projets beaucoup plus précis. Ils disent (les européens Ndlr) que le plus simple, c’est d’aller vers des critères égalitaires. Parce-qu’on a beaucoup parlé d’égalité. Ils disent qu’on va donner la chance et l’opportunité à tous. Ce sont des DTS, des moyens qui vont être mis à la disposition de l’Afrique sur un horizon d’aujourd’hui jusqu’à 7ans. Mais on se demande ces 150 milliards vont servir où ? Pour qu’on puisse pas comme avant, que c’est orienté politiquement », a-t-il martelé.

En effet, Sama Lukonde a vanté la croissance économique de plus de 6% enregistrée par la République Démocratique du Congo en cette période difficile caractérisée par la pandémie covid-19. Contrairement à plusieurs autres pays du monde qui n’y sont pas arrivés.

« La RDC s’est montrée aujourd’hui parmi les économies les plus résilientes avec un taux de croissance de plus de 6%. Il y a trop peu de pays, qui, dans le cadre de la pandémie, ont connu une stabilité, une croissance économique comme celle de la République Démocratique du Congo » a déclaré Sama Lukonde

Et de poursuivre :

« Le FMI a décidé de faire de la RDC un cas d’école en disant : « Voilà un pays qui a des difficultés, mais qui arrive à montrer sa résilience ». Les projets seront orientés par rapport à l’obsorption de différentes économies. Et de ce côté-là, c’est à nous de monter non seulement des projets bancales que nous pouvons présenter, mais, et j’insiste là-dessus, de montrer l’importance d’aller justement dans les secteurs qui sont les nôtres, c’est à dire, la paix, la sécurité, la santé, l’enseignement », a-t-il fait savoir.

Willy Theway Kambulu