RDC/EPST: « Travailler autrement pour le nettoyage du fichier de paie », l’essentiel du message de réarmement moral du Professeur Tony Mwaba aux PROVED, IPP et DIPROSEC de Kinshasa pour mettre fin aux phénomènes doublons, cumulards et déserteurs

RDC/EPST: « Travailler autrement pour le nettoyage du fichier de paie », l’essentiel du message de réarmement moral du Professeur Tony Mwaba aux PROVED, IPP et DIPROSEC de Kinshasa pour mettre fin aux phénomènes doublons, cumulards et déserteurs

18 février 2022 2 Par Grandjournalcd.net

Les Inspecteurs Principaux Provinciaux, les Directeurs provinciaux de l’EPST, les Directeurs provinciaux du Service de Contrôle et de la Paie des Enseignants de toutes les provinces éducationnelles de la Ville de Kinshasa ont été reçus ce Vendredi 18 février 2022 par le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, EPST, le professeur Tony MWABA KAZADI, dans son Cabinet de travail.

‘Travailler autrement sur le dossier culminant de nettoyage du fichier de paie’ était le point au menu de cette importante communication de réarmement moral.

Une réunion convoquée par le numéro un de l’EPST pour trouver des solutions et répondre quant au rapport qui lui a été fait selon lequel, il y a un véritable désordre entretenu dans différentes banques où des gens qui ne travaillent pas à l’EPST continuent à toucher les salaires et disposent même des numéros matricules.
À en croire ce rapport, certaines personnes se font payer sous plusieurs identités et que dans certaines banques de Kinshasa également les salaires flottent.

Il a en effet invité ses hôtes, surtout les DIPROSEC, à instruire leurs chefs d’antennes pour s’engager dans le travail du redressement du sous-secteur de l’éducation consistant à combattre les antivaleurs qui l’ont rongé depuis plusieurs décennies notamment les phénomènes doublons, cumulards et déserteurs.

N’attendant que le travail, qui est le seul critère de cotation chez lui, Tony MWABA KAZADI a encouragé tous ces responsables à sévir là où il se constate les dérives, sans attendre les directives ou orientations du Ministère au niveau central.

« Je suis jugé par rapport au travail et moi aussi je vais vous juger par rapport aux résultats de votre travail », a-t-il précisé avant de demander aux PROVED de s’associer également aux DIPROSEC pour le nettoyage du fichier de paie.  »Un travail en synergie, rappelle-t-il, telle est mon approche pour la réussite de ma vision ».

Reconnaissant pour le travail bien fait, le patron de l’EPST n’a pas hésité de féliciter Mme le Directeur provincial du SECOPE de la Lukunga pour la qualité de son travail dont les échos lui sont parvenus.

Jean-Claude KABINDA